Reporter d’une semaine : ‘L’argent et ses leurres de bonheur !’ (Sonia Boursier)

Bonjour à toutes,

Bonjour à tous,

Il est parfois des moments où la joie nous envahit un peu plus que d’ordinaire… Avez-vous déjà ressenti cela ?   Moi, c’est ce qui m’est arrivé lorsque j’ai reçu, il y a quelques jours, le très beau texte  de Sonia Boursier, une des fidèles lectrices de notre blog…

Vous pouvez vous interroger à ce sujet :  ‘Qu’est-ce que ceci ?’ Je m’en vais de ce pas éclairer votre lanterne…  Rappelez-vous, je vous avais demandé, il y a quelques temps, de m’envoyer un de vos textes pour que je le publie sur ce blog, notre blog, – lieu d’échanges et de partages -…  Vous avez ainsi la possibilité de voir publiés tous vos sujets concernant la spiritualité, le domaine paranormal, tels que vous les concevez… ou même un texte plus personnel sur un sujet qui vous tient à coeur…

C’est dans cette optique que je viens de recevoir un magnifique texte de Sonia.  Il se trouve que j’ai eu la joie de rencontrer Sonia dans des soirées ‘paranormales’.  J’ai été agréablement surpris de découvrir que cet envoi correspondait tout à fait à ma demande.  Le thème choisi par notre amie Sonia est tout à fait de circonstance tant il parle de l’argent et de ses leurres de bonheur !

C’est grâce à la générosité de Sonia que nous entamons ensemble la première chronique d’un reporter d’une semaine…  Je souhaite, par ce biais, remercier toutes les personnes qui, après avoir lu cette chronique emboîteront le pas de notre amis…  Personnellement, j’ai trouvé que ce texte reflétait une grande profondeur…  Sonia, je te remercie beaucoup d’ouvrir la voie !

‘Quand l’Argent est là, tout va bien’ nous dit Sonia…  Toutefois, quand il en manque il devient un générateur de souffrances et nous réduit à des états de déchéance et de dépendance qui nuisent  fortement à notre avancée spirituelle…  Sonia souhaite ouvrir une tribune libre grâce à ce texte et vous invite tout autant que moi à vous exprimer sur ce sujet… Alors, n’hésitez pas, vous êtes les bienvenu(e)s !

Que celles et ceux qui se sentent l’âme d’un chroniqueur d’une semaine écrivent un texte qui restera dans nos mémoires…

Mesdames et Messieurs, je m’efface et laisse la place à notre amie Sonia :

Lire la suite