La consultation : une affaire de confiance Patient / Thérapeute

Bonsoir à toutes, Bonsoir à tous,

Ce soir, je me permets de revenir quelque peu sur mon travail.  Je  constate depuis quelques mois déjà que certaines personnes pensent que les soins en Magnétisme sont à considérer comme de simples soins allopathiques. Je tiens à préciser que le Magnétisme est d’abord une thérapie avant tout : par ces mots, j’entends que le Magnétiseur travaille sur les causes de la maladie plus que sur la maladie elle-même.  Un travail en profondeur est effectué en amont : ainsi, les causes réelles de la maladie  se trouvent ‘identifiées’ à un certain niveau pour être ensuite éliminées.

La personne qui consulte un Magnétiseur doit avoir une attitude en rapport avec la démarche qu’elle est en train d’ effectuer.  En effet, la personne doit être consciente qu’à un niveau plus ‘subtil’ un travail d’ élimination se met en place pour aller jusqu’au cœur de la blessure ; souvent, cette blessure n’a aussi aucun rapport direct avec le problème pour lequel  cette même personne est venue consulter.

Je me permets donc de préciser encore ceci : lorsque l’on prend rendez-vous avec un Magnétiseur, le ‘soin’ peut déjà commencer lors de cette prise de rendez-vous.  Des manifestations diverses peuvent alors se manifester, et ce, jusqu’au jour de la consultation. Ceci peut, – et je le comprends fort bien ! – dérouter le patient à tel point qu’un phénomène de rejet peut se mettre en place.  Le patient, alors, indépendamment  de lui décide de ne pas se rendre à la consultation de Magnétisme, plusieurs facteurs pouvant entrer en ligne de compte.

Tout d’abord, la personne est mal informée de ce qu’est le Magnétisme et une crainte peut s’emparer d’elle.  Une autre raison peut survenir comme des ‘souvenirs’ enfouis trop profondément  qui remonteraient  à la surface et qui seraient par conséquent une source de désordre inattendu.  La peur bien souvent se joint à ces perturbations qui entrainent des idées inappropriées.  Le patient, alors, n’honore évidemment pas sa consultation.

De même, certaines personnes  ne décommandent pas leur rendez-vous, ce qui génère une place vide, c’est à dire que la place reste libre alors que quelqu’un aurait peut-être  pu venir en urgence.  Si de nombreuses personnes agissent ainsi, le Thérapeute ne peut travailler…  La politesse voudrait que chacun puisse décommander les rendez-vous assez qu’ils ne peuvent honorer en avance afin que le Thérapeute puisse le remplacer par un autre patient.

Pour ma part, j’ai élaboré un calendrier pour cette année 2011/2012 mais encore personne ne s’est inscrit à aucune activité que je propose. Ces activités sont un moyen de vous aider sur le chemin de la Lumière et votre échange (votre rétribution) est le juste prix de ces ateliers que je vous propose à un prix le plus bas afin qu’un grand nombre puisse en  profiter.  Ce que je propose est peut-être  nouveau pour vous, c’est pourquoi, avec simplicité, j’anime ces ateliers où vos questions trouveront sûrement une réponse. Je vous laisse donc prendre connaissance de ce programme et de vous inscrire à un atelier ou une consultation qui ne vous laissera pas indiffèrent.  Je vous remercie de vos appels, de vos questions.

Dès à présent  n’hésitez pas à en parler autour de vous, à vos amis et vos connaissances ; je vous encourage aussi à leur présenter ce blog ‘LUEUR’ afin qu’il puisse être un chemin d’aide pour eux aussi comme cela l’a été  pour vous même.

Vos témoignages sont pour moi une aide précieuse afin de mieux cerner les articles qui vous tiennent à cœur.  Vos témoignages peuvent aider aussi d’autres personnes en recherche, alors n’hésitez pas à poster sur ce blog.

Je vous remercie de votre collaboration afin que la Lumière puisse illuminer d’autres personnes.

Je vous souhaite un bon week-end et une bonne semaine.

Sur le Web : être bien référencé

Bonsoir à toutes et  à tous,

Pour commencer, voici quelques nouvelles du groupe ‘Talents croisés : ça bouge à Grenoble’. Nous nous sommes retrouvés mercredi 29 Juin, toujours chez notre hôtesse, dans le centre de Grenoble.  Cette fois-ci, il y avait encore beaucoup de personnes douées de nombreux dons.   Nous avons écouté avec émerveillement des chants soufis joués par des virtuoses hors-pairs, des chants qui nous mis pratiquement en transes, des mélodies propices à la méditation. Par la suite, une thérapeute en cristallothérapie  et en lithothérapie  nous a fait découvrir son art et sa façon de travailler.  Un jeune homme de 21 ans nous a fait part de son parcours de vie qui ne ressemble aucunement aux jeunes de son âge.  Le monde a encore de l’avenir…  Puis nous avons découvert NEPTUNE en astrologie, grâce à un astrologue chevronné qui a su allier symbolique et allégorie ; il a rendu son propos abordable par tous par le biais du début de son livre qui sortira en 2012. Que du talent…!   Notre prochaine soirée aura lieu à la rentrée…  Alors, ami(e)s de l’Isère ou d’ailleurs, venez nous rejoindre…

Sur le Web : être bien référencé

Vous avez investi pour créer un site Internet qui présente votre activité.  Il vous faut maintenant le faire connaître rapidement.  Des solutions alternatives au référencement naturel existent pour augmenter son trafic et sa visibilité sur la toile.

Faciliter le référencement naturel

Le référencement dit ‘naturel’ détermine le classement de votre site dans les moteurs de recherche (Google, Yahoo…). Obtenir un bon positionnement naturel est primordial car c’est par ce biais que les gens vous trouveront sur la toile.  Pour cela, il est impératif, dès la création de  votre site, de soigner l’écriture de votre URL, de vos pages, afin que les moteurs de recherche les référencent.  Il faut soigner également votre contenu éditorial, il faut qu’il soit riche, régulièrement mis à jour et que les expressions sur lesquelles vous souhaitez être positionné soient citées au moins une fois dans chacun de vos textes.

Une autre façon consiste à multiplier le nombre de liens qui ‘pointent’ vers votre site.  Il faut pour cela conclure des accords de réciprocité ou d’échange  de liens avec d’autres sites amis et surtout avec des sites ayant un important trafic.

Le référencement payant : Est-ce utile ?

Pour un bon référencement payant, il faut savoir que tous les moteurs de recherche le proposent. Cette solution vous permet d’être systématiquement présent en première page, dans la colonne des liens commerciaux. Le choix des mots-clés est ici fondamental.  Pour cela, il faut bien suivre le résultat de vos campagnes d’achats de mots-clés afin de mesurer si l’investissement en vaut la peine.

Communiquer sur votre site

Pour avoir du trafic sur votre site, il est primordial de savoir le générer soi-même. Une solution qui s’offre à vous est alors de créer une liste de diffusion pour informer vos contacts personnels et les internautes qui ont déjà visité votre site sur les nouveauté et les mises à jour. C’est en proposant de s’inscrire à une lettre d’information que votre liste d’information s’étoffera.  Seule contrainte : il vous faudra trouver des choses à dire à chaque nouvelle newsletter et vous astreindre à une certaine périodicité.

Démarquez-vous !

Sur Internet, tout idée qui sort de l’ordinaire peut avoir un fort impact d’audience et donc des retombées considérables en terme d’image : le buzz est essentiel. Ainsi, il peut ‘être payant‘ d’user de stratégies qui sortent de l’ordinaire et de la banalité pour faire connaître son site.  Faites imprimer des dépliants originaux et mettez-les à la disposition des clients des boutiques bio ; vous pourrez ainsi faire connaître votre site à moindre coût et auprès d’un public ciblé. Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, prenez les devants et explosez votre fréquentation Internet !

Je vous souhaite un bon week-end et de bonne vacances pour celles et ceux qui en prennent…

Un statut adapté aux thérapeutes débutants : Auto-entrepreneur

Bonsoir à toutes, Bonsoir à tous,

Beaucoup de personnes ne savent pas quel statut choisir lorsqu’elles débutent en tant que thérapeutes.  Le thème de ce soir portera donc sur ce sujet.

Lancé le 1 er janvier 2009,  le statut de l’auto-entrepreneur est une évolution positive du régime de la micro-entreprise.  Cette disposition est très favorable aux entrepreneurs qui démarrent une  activité sans visibilité sur le développement de leur chiffre d’affaires.

Ce statut apparaît idéal pour un thérapeute qui démarre une activité et n’envisage pas à court terme de réaliser plus de 32 000 €  HT de chiffre d’affaires annuel, la limite que les prestataires de services et professions libérales ne doivent pas franchir s’ils veulent bénéficier du régime de la micro-entreprise, dont celui de l’auto-entrepreneur.

Charges et impôts en fonction du chiffre d’affaires

Pour les thérapeutes qui s’installent, la nouveauté la plus convaincante du statut d’auto-entrepreneur est la mise en place d’un régime micro- social simplifié : l’entrepreneur ne paie de charges sociales, qui ouvrent droit à l’assurance-maladie et à la retraite, qu’à partir du moment où il génère du chiffre d’affaires.  Chaque mois ou chaque trimestre, selon son choix, le thérapeute paie ses cotisations sociales en fonction des recettes encaissées pendant la période retenue et selon un taux fixe de 18,3 %.   La demande au régime micro-social  simplifié doit être formulée au moment de la  déclaration d’activité ou dans les trois mois qui suivent.

Des formalitées simplifiées

Le statut d’ auto-entrepreneur est également un nouveau pas vers  l’allégement des formalités administratives auxquelles les entrepreneurs sont soumis.

  • Dispense d’ immatriculation au registre du commerce et des sociétés( RCS).
  • Si l’ entrepreneur s’installe comme  thérapeute, en profession libérale,  L’URSSAF est de rigueur.
  • Dernière innovation favorable : insaisissabilité de tous biens fonciers non affectés à son activité professionnelle.

Un statut qui s’adresse à tous ?

Le statut s’adresse  à tous, étudiants, salariés, retraités, professions libérales, chômeurs désirant créer ou exerçant déjà une activité complémentaire ou principale.

Pour celles et ceux d’entre vous qui le désirent, je vous recommande les site suivants :

www.lautoentrepreneur.fr

www.droit-autoentrepreneur.fr

www.auto-entrepreneur.fr

Une information vient de m’être transmise par Mme Edith BONHOMME-ROUARD, pour ‘les amis de Christia SYLF’ : je la remercie de sa confiance et vous fait part de son message pour nous tous :

” Bonjour,

‘Les amis de Christia SYLF’ seront réunis à Entrevaux ces trois prochains jours (17, 18, 19 juin) pour leur Assemblée générale annuelle.  Je sais que c’est un peu tard mais nous aurions plaisir à vous y rencontrer.  Affiche et programme sont sur le forum.

Amitiés sylfiennes.”

www.christia-sylf.org

Je vous souhaite une bonne soirée et un bon week-end.

Mon tarif valorise ma compétence et mon savoir-faire.

Bonsoir à toutes, bonsoir à tous,

Ce soir, je me permets de vous parler de la tarification des consultations en cabinet, car il y a peu de temps, j’ai été confronté à ce problème.  Je remarque que certaines personne profitent d’une non réglementation en matière de thérapie pour faire comme bon leur semble.

Contrairement aux médecins allopathes dont les tarifs des consultations sont très réglementés, les thérapeutes jouissent d’une liberté totale. Toutefois, dans ce domaine, on ne peut pas faire n’importe quoi, d’autant que le choix d’un tarif est un engagement… à long terme !

Une infinité de tarifs et de formules

Il est rare de voir des métiers où les pratiques tarifaires sont si diverses que chez les thérapeutes…

Si la majorité des thérapeutes évoluent dans une fourchette de prix comprise entre 40 et 60 €, certains n’hésitent pourtant pas à facturer jusqu’à 150 € et d’autres… rien du tout ! Il y en à  qui proposent une première consultation gratuite, d’autres qui acceptent que le prix soit fixé par le client lui-même ou adapte les tarifs aux revenus ;  d’autre encore proposent des tarifs échelonnés, des cartes d’abonnements etc…  Les thérapeutes restent créatifs, dans les plus petit recoins de leur activité.

Les tarifs à la loupe

Trois branches des médecines naturelles se distinguent par des comportements tarifaires communs : les thérapeutes manuels, les naturopathes et les thérapeutes énergétiques.

  • Les thérapeutes manuels, tels les praticiens de massage bien-être, d’ostéopathie et d’ étiopathie sont les thérapeutes avec moins de disparité tarifaire.  Moins de 18 % d’entre eux s’éloignent de la moyenne nationale.  Cela est du à l’encadrement de ces professions. L’ étiopathie  est la thérapie la moins chère avec une moyenne de 42 € la séance.
  • Les naturopathes représentent la branche plus commerçante parce qu’il proposent des tarifs dégressifs  ; ainsi, la deuxième séance est souvent inférieure de 30 à 35 %.   Cela est du au fait que la première séance est consacrée à l’ étude du terrain du patient et au diagnostic et que les autres séances sont consacrées au suivi.
  • Les thérapeutes énergétiques sont les ‘moins homogènes’ des trois, avec beaucoup de thérapeutes qui laissent la tarification libre, tandis que d’autres dépassent les 100 €.  De toutes les thérapies manuelles, ce sont les thérapies énergétiques qui sont les moins encadrées et moins connues à ce jour.

Les principales variations

  1. Les principaux critères de variation des prix résident dans l’expérience du praticien.
  2. De même, de grandes disparités apparaissent entre thérapeutes pratiquant au sein des grandes villes et ceux situés en zones périurbaines ou rurales.
  3. La troisième grande disparité notable est la maîtrise de plusieurs techniques thérapeutiques.

Amie lectrice, ami lecteur, ne pensez donc pas que les consultations de thérapies ne se rémunèrent pas ou très peu ; en effet, chaque thérapeute doit pouvoir subvenir à ses besoins quotidiens.   De même que vous, vous avez besoin de vivre, le thérapeute lui aussi doit vivre.  N”hésitez pas  si vous avez un souci  financier, à lui en parler, il/elle saura faire un geste…  toutefois, cela ne doit pas être une habitude, mais une exception.

Je le répète, le prix d’un thérapeute se situe dans une fourchette allant de 40 à 60 € selon l’endroit où le praticien exerce. Le ‘don’  ne rentre pas en considération pour le tarif d’une consultation…  Ayez toutefois à l’esprit que le prêtre, lui, se fait rémunérer pour dire sa messe.   C’est pourtant un acte spirituel…  Alors, sachez aussi que tout travail mérite salaire et que même si Johnny HALLIDAY a un ‘don’ il se fait payer pour chanter en concert…

Je vous souhaite une bonne réflexion de ce thème, un bon week-end et une bonne semaine.