L’ aube dernière arrive !

Bonjour à toutes,

Bonjours à touts,

L’ aube dernière arrive !

La nuit est un combat et le plus beau des combats, je l’ai trouvé dans la rue avec moi-même.  Le soleil  ne se lève pas sur la planète du noctambule. Voilà pourquoi ce n’était pas un matin comme les autres.

L’homme a-t-il le choix ? Car à l’aube, la vie vous fait une promesse qu’elle ne tient jamais et ceci avec l’amour maternel.  La seule lumière ouverte sur le temps était ce rai de soleil qui perçait péniblement les persiennes.  Elle faisait plisser mes yeux, m’arrachant à mon sommeil, entre la pâle lueur du jour où j’essayais de me raccrocher et la désespérance qui m’accablait.  Je balbutiais dans mon pauvre lit des mots qui n’ont plus de valeur.  Car chaque détresse est un message…

Pour être libre faut-il mourir ?  Pour enfin renaitre au grand jour.  Comment trouver un réconfort lorsque nous sommes tenus en laisse ?  Toute la vie est mise en cage.

Je voudrai, en ce jour, faire le pari d’être heureux, sans avoir à chercher l’Absolu dans ce monde impossible.

Aimer sans fin,

L’ Amour Absolu a tout créé,

On le trouve en soi, mais aussi en tout.

Aimer sans fin, c’est une évolution éternelle,

Aimer, c’est se détacher de la peur.

Impossible rencontre dans le couple humain, impossible union de l’homme et de la femme.  L’éveil ou l’illumination est pour moi une quête, un appel à sortir du rêve et à entrer dans mon coeur…

L’éveil  est un déchirement du voile, une prise de conscience.

Devant sa beauté endormie,

Je n’ose me manifester.

Face à son corps alangui,

Je rêve de la réveiller.

Il ne restera, de moi, qu’une étole,

S’échouant sur ce grand baldaquin.

Il ne se souviendra  que de l’étoile

Qui s’éteignit ce funeste matin .

Impuissant face à ce destin,

Coulent ses larmes de chagrin.

C’est ainsi que j’ai découvre cet Absolu qui me tient tant à coeur.  L ‘Amour est une évanescence, pourtant la nuit est une échappatoire qui fait peur.

J’ai  un sursaut de bonheur.  Je chante alors ce refrain :

 ”Allumeur de réverbères, Qu’y a-t-il de plus beau sur terre, Que de faire naitre la lumière Là ou c’est nécessaire ?  C’est par cette lumière que tout s’éclaire, que tout se met en valeur.  Alors tout est réverbéré par la puissance de l’Invisible Amour.  Je sens alors que je suis libre, mais le suis-je vraiment ?  Mon âme est triste à en mourir !”  Parfois, il vaut mieux ne pas savoir ce que ressent votre semblable.  Je suis triste car je sais que tout est possible, mais que je ne peux, en ce jour, faire ce que j’ai dans le coeur.  Mon âme frissonne de n’être pas à la hauteur de sa Lumière éternelle.  Elle ne tressaille plus de joie depuis longtemps, fatiguée par tant de vanité, d’ orgeuil et de tristesse.

C’est le monde qui se fout de tout et même du merle moqueur qui annonce la venue imminente du printemps.  Maintenant que nous sommes entrés dans cet hiver nucléaire, c’est peut-être un souvenir  que je garde au coeur, une plaie ouverte sur un autre temps.  Simplement, il faut que cela change et que cela bouge, il faut donc se lever pour aller droit vers la lumière.  Pourtant, je n’ai pas de chiffon rouge.

Je crevais de faim dans ma misère, alors que d’autres vendaient leur corps pour un morceau de pain.  Peut-être fera-t-il bon vivre demain  ?

Pourtant, ce combat a été le meilleur que je puisse faire pour retrouver ma fiancée.

C’est avec ce sang répandu par Amour de l’Amour que se mèle ce sang versé pour des plaisirs pervers.  Pour aimer Dieu, il faut trois coeurs : l’un brûlant d’Amour pour Dieu, le second, plein de compassion pour son prochain, lui venant en aide aussi bien dans ses besoins temporels que spirituels, le troisième, rigoureux pour soi-même. Il faut l’expérimenter sans cesse, s’employant à combattre volonté personnelle et  amour propre.

C’est pourquoi, de la rencontre avec ma fiancée, il découle toujours de la joie, de la bonne humeur et de l’optimisme.

Ainsi, celle/celui qui pratique ce type de recherche et qui reste triste, pessimiste ou un peu trop sérieux, fait certainement fausse route.

Mon Amour, mon grand Amour, mon merveilleux Amour, je voudrai que des larmes sortent de mes yeux et vident mon coeur, mais rien ne vient.  C’est comme si j’étais sec.

Mon merveilleux Amour, je ne suis qu’un pauvre type, comment ai-je pu, une seconde, trouver cette situation savoureuse ?

A l’aube de ces nuits, je suis l’instrument de cette force onirique qui anime chacune de ces obscurités.   Je suis le prolongement de ces rêves nocturnes qui me traversent comme un acteur antique jouant Sophocle dans un théâtre à ciel ouvert.

J’attends, mais elle ne vient pas.  A l’aube de ces nuits, inondé du parfait Amour originel, jusque dans la moelle, je ne suis que cet acteur.

Amour

Oh ! coeur ne t’interroge plus

De qu’elle source l’Amour est issu.

L’ Amour qui nie la raison

L’ Amour qui nie la conscience,

Connait pourtant des saisons.

Quête insensée

Passent les jours et les années

Que reste-t-il ?

Vagues lueurs toutes guillerettes

Que le vent porte dans la tempête.

                                                  Dégoulinant de son fiel

                                                  Là, entre terre et ciel

                                                Ce  corps meurtri que l’on dépose

                                                Ou va le temps , ou vont les choses.

Soliloque

Si l’Amour se mesure en silence

Alors je suis comblé par votre indifférence

Noble reine que vous êtes.

Je suis un va nu-pieds

Et vous une poupée de porcelaine

Puisque nous devons nous séparer

Puisque mille ans comme un soupir

Vont s’évanouir.

Délectez-vous de nos destins croisés.

Je vous offrirai donc en souvenir,

Un  millésime, un millésime d’oxygène.

De sublimes mises en bouche

Pour une ultime lune de miel…

Je vous souhaite une bonne journée, un bon week-end et une bonne semaine.

.

2 réflexions au sujet de “L’ aube dernière arrive !

  1. Beauté et respect envers ces mots qui verbalisent tant de ressentis … a chaque ligne, un flot de larmes comme pour valider “oui, l’Amour est là, regarde !”

    Merci à toi pour ces paroles

    Beau week end a toi

  2. merveilleuse parole par le verbe plein de ressenti et d émotions qui nous envahissent par le respect ,la beauté de l amour
    bon week end a toi et bonne semaine en attendant avec impatience de te lire
    noella

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>