Dans le siècle : un Ermite

Bonjour à toutes,

Bonjours à tous,

Après avoir transité…D ‘une’ rive à l’autre : être Passeur’, je propose, aujourd’hui, de vous faire connaître, voire de vous faire rencontrer un personnage bien particulier : l’ Ermite.

L’ Ermite est un homme qui, de par sa naissance, – son karma -, est voué à se ‘sacrifier’ corps et âme pour le bien de l’humanité.  Par essence, cet anachorète s’enferme dans une grotte, (celle de son cœur), pour s’assurer calme et tranquillité ; pendant de profonde méditations, il sert ainsi d’intermédiaire entre le monde terrestre et le monde angélique de la Lumière.

De fait, il remplit le rôle ‘de catalyseur d’énergie’ pour lequel nous avons été programmés.  C’est en vérité un rôle qu’aujourd’hui, nous, mortels, sommes incapables de remplir… Pour ce faire, la plupart du temps, l’Ermite quitte son corps à travers différentes alliances avec le monde Divin : c’est grâce à son corps astral qu’il peut se permettre ce voyage…

C’est également pour prodiguer réconfort, douceur, amour, et surtout la Lumière qui manque tant  en ces temps difficiles pour beaucoup d’entre nous, que l’Ermite est utile et trouve toute sa signification propre.  En effet, la vie n’est pas un long fleuve tranquille.

Chacun(e) d’entre nous peut aussi créer un monde meilleur.  Nous le pouvons, en nous unissant et en unissant nos mémoires aux générations du ciel ; par ce moyen, nous pourrons évoluer, sans discontinuer, vers la Lumière.

Nous avons chacun(e) notre vie à vivre, il n’y a pas d’injustice.  D’une manière ou d’une autre, il nous faut vivre nos vies.  Pourquoi, alors, parler d’Ermite (Hermite) ?  A mon sens, l’Ermite est le porteur de la Lumière, avec sa lanterne.  Il est aussi ‘ le Pasteur, le Berger’ de sa communauté.

Il est possible que certain(e)s d’entre vous estiment que cela n’a aucune concordance.  En ce qui me concerne, j’affirme, qu’au contraire, tout cela est en accord parfait avec la vie.  Être Ermite séculier, n’est-ce pas vivre à l’intérieur de soi, en son cœur… afin de diffuser sa Lumière ?

Aidé de son bâton, l’Ermite avance devant toutes les personnes qui veulent le rejoindre, pour passer la ‘mer Rouge’.  C’est de cette manière que chacun(e) pourra trouver sa terre promise.  Par son geste, l’Ermite à une raison d’être, il est encore plus révélateur en ces temps incomparables…  L’ Ermite est celui qui unit le ciel et la terre.  L’ Ermite est patient, il ‘voit’ dans les trois plans subtils de la conscience.  Il est le mouvement, la plénitude et l’accomplissement en notre temps car il est reclus dans ‘ la grotte’ de son cœur.  L’ Ermite garde sa lanterne à la main, car c’est justement dans la tempête de nos vies, que nous avons besoin d’être éclairé(e)s.  La lanterne, elle-même, est un guide, une balise, et un phare… en pleine mer d’Iroise…  C’est précisément ce symbole d’illumination, cette quête intérieure que je souhaite vous apporter, voire la Lumière de l’âme qui s’éveille, une lumière spirituelle.  Ce sont, par là-même, certaines des aspirations propres à l’Ermite (et qui sont mes aspirations profondes également).

Cela ressemble un peu à l’histoire de Diogène cherchant un homme en plein jour avec sa lanterne allumée dans les rue d’Athènes.

… Et pour résumer :

” En ce qui me concerne, je suis venu chercher celle/celui qui voudra bien être éclairé(e) par ma lanterne. (celle du cœur).

Je suis une lampe aux pieds de mes Frères et  Sœurs en humanité. Je suis aussi votre compagnon de route, votre berger, avec mon bâton, mon caducée… Je vous protège.

Je vous dispense aussi de nombreux bienfaits qui viennent du ciel ; je suis, de plus, votre ‘Maître, toutefois, je reste le plus petit d’entre vous… Le ‘Maître’ que je suis, se trouve d’abord à l’intérieur de vous et, avec ma lanterne, je vous le fait découvrir.

Je vous soutiens donc sur ce chemin avec ma lanterne et mon bâton.  Pour vous, je prends toutes les précautions nécessaires pour vous mener sur la terre ferme, sur un chemin sans cailloux…

… Et pour voir la Lumière que je vous propose, il vous faut avant tout procéder à un mouvement intérieur, qui vous prouvera que vous êtes en train de marcher sur le fondements des ‘choses’ invisibles… “

Je vous souhaite une bonne journée, un excellent  week-end et une très bonne semaine.

Une réflexion au sujet de “Dans le siècle : un Ermite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>