Assis à la porte, l’Ermite prend du repos…

Bonjour à toutes ,

Bonjour à tous,

Après m’être présenté comme passeur et vous avoir fait connaître un personnage bien particulier, – l’Ermite -, après également vous avoir mis face à la …justice !, je me suis simplement posé.

J’ai regardé avec attention ce qui pouvait bien unir ces trois personnages… j’ai eu la surprise de constater qu’ils sont en fait, une et seule personne, à savoir : l’Ermite !

… Mais alors, qu’est-ce qui peut bien réunir le Passeur, l’Ermite et la Justice, qui étaient les thèmes principaux de mes dernières Lettres ?

Avant d’aller plus loin dans ma démonstration je vous laisse quelques instants avec Saint Augustin d’ Hipponne, Père de l’Église, lorsqu’il énonce :  “Si tu ne deviens spirituel jusque dans la chair, tu deviendras charnel jusque dans ton esprit”.  Reprenons dès lors l’argumentation de notre thématique… Avant de se présenter comme un être spirituel, il faut tout d’abord purifier son cœur.  En effet, le cœur est la porte par où tout être doit passer pour rejoindre Dieu.  Toutefois, il apparaît important et utile de ‘rectifier’ comme nos Frères alchimistes ce que l’on nomme : V.I.T.R.I.O.L ou ‘Visitae Interiorae Terrarum Rectificando Invinies Occultum Lapidem’, autrement dit, ‘Visite l’ Intérieur de la Terre et en Rectifiant tu Trouveras la Pierre Cachée’.

Où donc se fait cette rectification ? C’est bien entendu dans le cœur qu’elle se manifeste, justement par cette pratique orthodoxe que l’on appelle ‘l ‘hésychasme’, pratique de repos et union de Dieu  dans le cœur de l’homme.  C’est aussi une ‘philocalie’, une prière perpétuelle : ‘Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu vivant, aie pitié de nous, pauvres pêcheurs’.

Cette récitation perpétuelle permet d’harmoniser notre cœur et notre cerveau.

Laissons donc cette ‘vieille’ pratique qui est, certes, toujours d’actualité… Personnellement, je préfère vous en donner une définition plus proche de nous.

La cohérence cardiaque, – c’est le nom moderne de cette pratique -, vise à créer ‘les conditions de l’ harmonie entre le cœur et le cerveau’.

La cohérence cardiaque est un phénomène comparable à l’alignement ‘en phase’ des ondes lumineuses dans un rayon laser que l’on désigne précisément  comme ‘cohérence’.  (David SERVAN-SCHREIBER dans son livre ‘Guérir’).  La manière de pratiquer est bien simple : il suffit de dire la première partie de la phrase en inspirant, la deuxième en expirant, et, ensuite, de concentrer son attention sur son cœur qui devient chaud.  Vous, ami(e)s qui me lisez, pouvez vous demander que penser de ce que je vous raconte… En effet, quel lien et quelle logique avec le passeur ?  Si vous avez l’occasion de croiser mon chemin, vous découvrirez que lors de nos rencontres, je pratique cette ‘cohérence cardiaque’... Oui, je vois, cela ne vous dit toujours rien…  C’est justement par cette cohérence cardiaque que des signes, des prodiges et des miracles ne vont pas manquer de survenir.  De quelle manière, alors ? C’est par un juste équilibre du cœur et du cerveau que jaillira cette petite voix… Vous et moi serons alors illuminé(e)s par une lumière qui nous transportera dans un calme olympien.  A cet endroit, nous trouverons la réponse à notre questionnement, qui nous était, jusqu’alors, inaccessible : c’est ce que l’on nomme ‘la Magie Divine’.

Pour ce qui me concerne, je ne fais donc rien de plus lorsque je vous reçois dans mon cabinet grenoblois.  C’est avec les années que j’ai pu perfectionner cette technique enseignée par les Pères de l’Église, et remise au grand jour par la science.

La similitude entre les trois personnages que je vous présentais au début de mon préambule n’est rien de plus que la ‘cohérence cardiaque’ que chacun peut mettre en pratique, à sa guise.

Je vous laisse donc en présence de votre cœur et de votre cerveau ‘rectifiés’.  Dans mes consultations, je veux que vous sachiez que c’est donc bien vous, et vous seul(e), qui avez accès aux réponses à vos questionnements.  Je ne suis que le chef d’orchestre, là pour vous inciter à entrer en votre cœur.

A ce moment là, il ne vous restera plus qu’à chercher la pierre cachée, ce Graal tant recherché par les anciens… Une fois que vous l’aurez trouvé, vous serez un nouvel homme, une nouvelle femme.  Je vous aiderai à découvrir votre Christ car il est la porte qui mène à la rectification.  Toutefois, pour y arriver, ‘vous devrez mourir pour ressusciter’.

Une fois parvenu(e)s à cet état, vous serez alors votre propre Maître.  ‘Vous serez prêt(e) à vous mettre en chemin, comme Saint Paul, prêt(e) à aller jusqu’à Damas pour y être ‘aveuglé(e)’.  C’est une transformation de votre être profond que je vous propose si vous venez à ma rencontre… et c’est vous seul qui décidez…

Je me permets de vous laisser avec cette méditation :

“Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l’homme comme elle est, infinie” (William BLAKE,  ‘Le mariage du ciel et de l’enfer’)

Je vous souhaite une bonne fin de week-end, de bonnes vacances pour celles et ceux qui en prennent, et une excellente semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>