Et si nous parlions du Masculin Sacré ?

Chères Amies, Chers Amis !

Bonjour et Bonne et Heureuse Année 2013 !

Je tiens à exprimer toute ma reconnaissance, à vous toutes et à vous vous tous, quant à l’accueil que vous réservez à la nouvelle interface de notre Blog…  Apparemment, vous le trouvez plus lisible, plus facile d’accès et plus agréable… Je vous remercie de continuer de me suivre… Toutefois, il vous est possible, encore et toujours, de vous exprimer, notamment, par le biais d’un sondage.  Vos réponses m’aideront à améliorer encore plus notre lieu d’échanges.

J’espère que vous serez nombreuses et nombreux à venir découvrir ce que je vous propose et que vous oserez le pas en participant aux ateliers qui vont se dérouler cette année.

Pour le premier article de cette année, je vous propose de vous entretenir du… Masculin Sacré.

Un Masculin Sacré ?

Si, dans ce qu’il est convenu désormais d’appeler  ‘le changement de conscience’, il est un sujet qui est fréquemment abordé, c’est bien le thème du Féminin Sacré.  Seulement voilà…  En parallèle, n’y aurait-il pas la question du Masculin Sacré ?  Beaucoup d’hommes, -  au sens Masculin du terme -, ne savent plus comment se positionner, de nos jours, à cause de ce silence éloquent qui s’est installé depuis quelque temps déjà.  En ce qui concerne le domaine du Sacré, il est bien évident qu’en Occident, nous faisons amende honorable de plusieurs millénaires de domination patriarcale…

Du moins, c’est ce que certain(e)s pensent.  Le Masculin serait-il donc exclusivement profane ?  Ne serait-on pas tenté d’y voir le côté noble et donc sacré, d’un certain Masculin qui a été mis à mal ?  Il faut bien entendu entendre par là, tout ce qui est dogmatismes religieux et séculaire, tout ce qui est machisme ainsi que tout ce qui est amalgames…

A bien y réfléchir, il est évident que notre société n’est pas faite que de mâles dominateurs et primaires. En vérité, il y a bien plus une prise de conscience, un rôle d’éveilleur qui caractérise ce Masculin, ce rôle précisément que l’homme doit jouer.

Le Masculin Sacré comment se définit-il ?

Tout comme le complément parfait du Féminin Sacré, il est le dynamisme, l’ensemencement, la force et la stabilité dans la version subtile lumineuse et persistante du temps.

Dans ce contexte spirituel, pour que la femme puisse avoir la fonction ‘d’accoucheuse’, et jouer par-là même son rôle initiatique, il est demandé de ne pas oublier que la mise au monde n’est pas issue d’une seule polarité physique et subtile…

Le Masculin agit au coeur du Féminin tandis que le Féminin fermente le Masculin.  Il nous faut dès lors considérer le Principe Christique comme notre culture nous y invite.  Ce principe  n’est-il pas mis en relief par les épousailles mystiques avec  notre humanité, et, de ce fait, avec le Principe Féminin, en la personne même de Myriam de Magdala ?  L’archétype du réceptacle, – voire de la coupe véritable Graal que représente notre humanité entière -, n’a-t-il pas été révélé par Myriam ?  De même, il y a eu un espace d’accueil pour qu’un souffle  s’exprime : pour que cet accueil signifie quelque chose, il lui faut inévitablement un invité…  C’est ainsi que la coupe et son contenu expriment chacun à sa façon, l’un des visages de l’initiation par laquelle le réveil arrive.  Conjointement, ils ne sont, alors, plus qu’une seule réalité : celles des contraires amenés inexorablement à fusionner…

Il ne peut y avoir donc de Féminin Sacré sans sa contrepartie masculine qui, alors, va jouer le rôle d’argument unique, dans un discours souvent bien simple, d’un certain côté de ‘la nouvelle conscience’…

A chaque fois qu’un être parvient à la complétude, il se réalise : ce sont les noces alchimiques de la lune et du soleil.  Cet être goûte par conséquent la Vie pour l’offrir à son tour.

Il faut continuer encore et encore à parler du Féminin Sacré ; en effet, son émergence est significative de notre état de mutation, elle est en vérité, le franchissement intérieur d’un seuil majeur qu’il est urgent de découvrir.

Faut-il donc parler d’un Masculin Sacré  ?  Selon toute probabilité, je dirai que OUI sans la moindre hésitation ! Il ne faut surtout pas craindre de le manifester !  J’ajouterai qu’il est important que les hommes n’aient pas honte des constructions de leur coeur, d’autant plus que les femmes ne les craignent pas…

Cela pourra aisément se faire, pour qu’enfin nous puissions concentrer notre regard sur le fléau lumineux de la balance, justement au moment où ses deux plateaux vont arriver à s’équilibrer…

Je vous souhaite une bonne journée, un bon week-ende et une bonne semaine…

3 réflexions au sujet de “Et si nous parlions du Masculin Sacré ?

  1. Merci Fabrice pour ton joli texte, tu le signes pas, pourquoi ?
    Les images qu’illustrent ton texte…..la première est idéale mais la deuxième ne me ressemble pas…. pourquoi ?

  2. Bonjour Sonia

    Pourquoi ne pas signer les articles ? C’est une très bonne question!

    En effet je ne signe pas parce que le texte appartient à tous Je ne mets pas de Copyrigt comme certain font avec les médias actuels la pensée appartient à tous ,oui à tous!

    Pour les images la première correspond oui je pense car c’est le Masculin-Féminin ,la deuxième c’est un peu plus difficile car j’ai voulu représenter le concept Christique.Cela est vraiment plus difficile pour trouver une image qui cadre avec l’esprit du texte tout simplement.

  3. Bonjour Fabrice,
    J’effectue une recherche sur le web concernant le masculin sacré et je tombe sur votre blog et cet article qui est une reprise d’un article que j’ai vu ailleurs…au mot près.
    Pourquoi ne pas citer cet auteur ?
    cordialement,
    Hermon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>