La Force dans les épreuves

Bonjour à toutes ,

Bonjour à tous,

Je vous remercie encore de votre soutien, ces jours derniers, et je vous suis reconnaissant d’avoir lu le derniers article ‘Conduite et comportement spirituels  au XXI siècle.’   Je dois dire que cette affaire de dénigrement à mon encontre m’a permis de prendre du recul et de faire le point…

En effet, je pense, en toute sincérité, que dans cette épreuve, vous avez été nombreuses et nombreux à m’avoir soutenu, et grâce à votre fidélité indéfectible, j’ai ainsi pu acquérir de nouveaux paradigmes, un système différent de me représenter le monde.

Il va de soi que tout cela n’a pas été facile à vivre et, s’il est vrai que la fin de cette ‘affaire’ s’en vient difficilement, je sais, toutefois, que je peux réellement compter sur vous toutes et sur vous tous.  Un grand MERCI à chacune et à chacun d’entre vous !

… Et même, j’arrive à trouver du bon dans ce négatif, étrange, non ?  Lorsque je réfléchis à toute cette histoire, qui, à mon sens, ne fait, en fait, de mal qu’à celui qui l’a initiée, je me dis que JE SUIS LE PLUS HEUREUX DES HOMMES.

Pourquoi en suis-je arrivé à penser cela ?  Je pense, humblement, que c’est en vivant une telle épreuve morale, que je me suis aperçu de ma véritable valeur : c’est cette valeur que personne ne peut détruire car elle fait intrinsèquement partie de moi…

Pour illustrer mon propos, je vous propose de méditer ce proverbe latin :

‘Tu vaudras aux yeux des autres ce que tu seras à tes yeux’Parlant, n’est-ce pas ?

J’ai ainsi renforcé ma confiance en toutes choses et je peux, par conséquent, vous dire que rien n’est insurmontable… Il faut simplement faire preuve de beaucoup de courage et de force pour aller de l’avant… et ne jamais baisser les bras !

En ce dernier trimestre de l’année, il nous est peut-être demandé de renforcer ‘nos tours et nos portes intérieures’.  Ceci est bien entendu une image allégorique qui pour moi signifie que dans de telles épreuves, nous pouvons fortifier par transcendance notre caractère ; par ce moyen, nous polissons notre côté abrupt, sans pour autant lâcher prise.  Il nous appartient alors de rester ferme, d’autant plus que nous sommes certain(e)s de ce que nous avons pu accomplir pour le monde.

La  lutte de l’Ombre contre la Lumière a toujours été d’actualité et encore plus en ces temps actuels de fin de cycle.

Vous qui lisez régulièrement mes lettres hebdomadaires, avez pu découvrir, conjointement à cette situation, toute une une série de réflexions sur la psychologie humaine pouvant s’appliquer à tout un chacun(e).  C’est justement par ce chemin escarpé que NOUS, oui, je dis bien NOUS, nous nous élevons ‘pour aller à la rencontre d’une nouvelle terre où coule le lait et le miel…’

Les temps qui arrivent seront certes ardus, toutefois, la force que nous recevons sur ce chemin nous aide (et continuera de le faire) à avancer graduellement dans la Lumière…

Tout doucement, nous nous acheminons aux temps de Noël, une période où il nous est demandé de chercher la Lumière au meilleur de soi pour la distribuer aux femmes et aux hommes de bonne volonté.  C’est encore un palier qu’il nous faut franchir pour retrouver notre nature paisible d’Etre divin.  Allégoriquement parlant, nous aurons encore ‘beaucoup de légions à combattre’ ; toutefois, pour être honnête, entre nous, le combat à mener n’est-il pas avec nous même ?

Certain(e)s d’entre nous pouvons nous trouver en ce moment en proie avec la maladie, la séparation, la perte d’un emploi…  C’est, en effet, bien avec nous-même, que ces rendez-vous ont lieu et il en est ainsi pour que nous puissions être confronté(e)s à notre réalité.

Par ces rencontres avec soi-même, il faut entendre que certain(e)s d’entre nous peuvent alors renouer avec d’anciennes relations, hériter d’une somme inattendue, guérir d’une maladie ou trouver un emploi qui change notre vie.

Tous ces défis (ou challenges) que la Vie nous offre actuellement n’ont pour unique but que de nous préparer au prochain grand défi de l’humanité, à savoir : franchir une dimension supérieure.  Il nous faut garder à l’esprit que nous sommes toutes et tous invité(e)s à ce bouleversement positif de la planète.

Je vais sûrement vous faire sourire mais c’est un peu comme à l’école lors de vos contrôles qui vous permettront de passer  à la classe supérieure.  Viendra après le jour de votre grand oral qui sera sanctionné par votre diplôme de fin de scolarité.  Eh oui, nous sommes précisément en cette fin de scolarité et nous devons donc réussir ce diplôme pour pouvoir nous rendre dans une autre dimension de… Vie.

Cette fin d’année sera certainement pleine de rebondissements, sans pour autant viser le 21 décembre prochain (!), toutefois, je puis vous dire, aujourd’hui, que l’avenir sera pour vous un pays où coulent le lait et le miel !

Je vous souhaite une bonne journée, un bon week-end et une bonne semaine.  A très bientôt !

Une réflexion au sujet de “La Force dans les épreuves

  1. Bonsoir,

    C’est avec émotion que je viens de lire votre texte…Oui nous sommes la proie de ceux qui pour l’instant, oeuvre encore librement à détruire les guides…Et c’est parce que vous êtes un de ces guides; descendants direct de “l’alliance” qu’aujourd’hui vous vivez cela… La puissance de ce que vous êtes n’est pas dans des mots, mais bien dans un savoir que les guides, sont aujourd’hui les seuls à détenir, cependant pour l’instant, au yeux de cette civilisation ignorante, il faut rester cacher, même en ces temps…
    Pourtant les choses ont énormément changée depuis le 12/08/12… et cela va encore évoluer de plus en plus, pour les êtres en consciences autre que celle de cette troisième dimension, il est prudent de rester discrets, le moyen âge est encore actif, seul les costumes changent… Tellement de choses sont pourtant à transmettre à ceux qui font partie de cette “Alliance” le temps viendra…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>