Conduite et comportement spirituels au XXIème siècle

Bonjour à toutes,

Bonjour à tous,

Je remercie toute les personnes qui, suite à l’article ‘Mieux vaut allumer une chandelle que de maudire l’obscurité’, m’ont apporté leur soutien dans ce ce qui me touche profondément.   Je vous remercie beaucoup pour vos marques d’amitié, en particulier Gilles A., dont les quelques mots m’ont bien ému…  Toutefois, je peux vous dire aujourd’hui que cette  ‘affaire’ n’est pas close pour autant…

Je me livre à quelques réflexions et je suis vraiment navré de constater que pour d’obscures raisons certains responsables de groupe puissent vous exclure de leurs membres…

Ces groupes, en général et leurs administrateurs refusent d’appliquer la charte qu’ils ont mise en place et se refusent par là-même à tout dialogue… une manière bien arbitraire de procéder !

Que penser de ces dérives de plus en plus fréquentes que nous voyons sur Internet ou ailleurs ?

Dans ces temps qui nous animent, je pense que nous devons, pour quelques-un(e)s passer par ce genre d’épreuve pour acquérir une plus grande connaissance de nos semblable et acquérir de ce fait, une plus grande sagesse.   La vie qui nous est donnée d’expérimenter se veut de plus en plus égoïste, calculatrice malgré toutes les technologies les plus modernes.   L’ individualisme qui règne dans notre société amène chacun(e) à devoir se positionner sur sa nature profonde, à prendre des choix engageants.   En effet, les valeurs que nos parents, grand-parents ont connues tendent à  disparaître, laissant la place au ‘je fais ce que je veux’.  Triste mentalité pour une triste époque !

Que penser et dire encore lorsque ces mêmes personnes se cachent derrière une pseudo-spiritualité ?   Je pense, après réflexion, que ces personnes sont en mal de vivre (ceci est un des fléaux de notre société moderne).   J’ai constaté, lors de mes recherches, que dans le domaine des médecines alternatives, beaucoup n’avaient pas les pieds sur terre : en effet, certain(e)s peuvent être en déprime constante ou avoir des problèmes collatéraux.   Sincèrement, pensez-vous réellement qu’un(e) Thérapeute ayant ce genre de malaise puisse accompagner un(e) patient dans une démarche de santé ?

Ceci est une question que tout bon Thérapeute professionnel ou amateur devrait se poser… de même que l’on n’entreprend pas de cours de psychologie pour avoir des réponses à ses questions…   Cela est bien connu, mais je vous dirai que cela est de mise pour quelques personne qui se disent ‘soignants’.   Qu’elle implication trouve-t-on dans cette démarche ?  Je pense, – et ceci n’est que mon humble avis -,  que certaines personnes ‘soignantes’ font un transfert sur le patient ou le groupe.  C’est gratifiant de vouloir aider son prochain, oui, mais à quel prix, à quels risques ?  Cela est d’autant plus vrai si le Thérapeute n’a pas réglé ses propres problèmes…

Revenons tout de même aux responsables des groupe, qui eux/elles se voient en bons parents.   Sermonnant l’un, réprimandant l’autre ou encore interdisant à d’autres de faire ce qui est juste… certaines attitudes des membres renvoient aux administrateurs le reflet de leur passé, surtout lorsqu’ils ont eux-même un contentieux avec lui.

Toutefois, chacun(e) dans ces groupes se pense adulte et au nom de sa propre spiritualité (qui n’a rient de très spirituel) agit comme un électron libre avec pour devise ‘il est interdit d’interdire’.  Souvent, les lois et les chartes que les responsables de groupes peaufinent, changent, en vérité, au gré de leur fantaisie, de leur bon plaisir.  Etre Thérapeute, ou être responsable d’un groupe, cela ne peut pas s’improviser !

A mon sens, la création d’un groupe ‘spirituel’ est une démarche d’entraide, de don ; c’est un service que l’on rend à celles et ceux qui, par ce biais, peuvent trouver un solution pour eux, pour leur vie.   Mettre en place un groupe implique une moralité irréprochable, toutefois, c’est bien comme en politique, quand on est assis sur le fauteuil, le reste ne compte plus !  Le pouvoir de la fonction est grisant.   Ah ! égo quand tu nous tiens ! C’est un peu cela qui arrive, c’est enivrant le pouvoir, la reconnaissance…

Pour terminer ce partage, je souhaite de tout coeur, que ces articles que je vous offre chaque semaine, vous aide à avancer.   Pour être clair et dans une démarche d’humilité, je ne souhaite surtout pas prendre un quelconque ascendant sur qui que ce soit d’entre vous…  C’est la raison pour laquelle, j’ai souhaité que ce blog soit un espace libre où chacun(e) d’entre qui me lisez, puisse avoir la parole.  Je remercie toutes les personnes qui me donnent au fil des semaines leurs ressentis, leur mécontentement, leurs encouragements, leurs espérances…

Je vous remercie vivement de l’attention que vous portez à mes articles ainsi qu’à mon travail.

Avant de conclure, je suis très heureux de vous faire part d’une nouvelle web-conférence à laquelle je vais prendre part le vendredi 23 novembre à 21 h, dont le thème portera sur ‘Les Huiles Essentielles : Le charme corporel et spirituel’.

Je vous souhaite une bonne journée, un beau week-end et une douce semaine.

Une réflexion au sujet de “Conduite et comportement spirituels au XXIème siècle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>