La lumière au coeur de la forge

Bonjour à toutes,

Bonjour à tous,

Nous voici au mois de Mars, les beaux jours arrivent et la joie se fait donc sentir…

En ce qui concerne notre stage de Tellurisme Thérapeutique, j’ai le plaisir de vous annoncer qu’il se profile de la meilleure manière qui soit.  Il reste encore quelques places, vous pouvez encore vous décider : en effet, il serait vraiment dommage de passer à coté de cette formation si enrichissante en tout point de vue.

L’art ancestral de nos pères, les Druides, nous apporte une autre vision de la santé, de l’univers et de la place qu’occupe l’homme dans tout cela.  C’est une nouvelle approche qui, je le rappelle, n’est pas comparable à la géobiologie classique…

Ces trois jours vous permettront de vous transformer aussi bien physiquement, intellectuellement que spirituellement. Vous vous apercevrez que vous ne pourrez plus désormais voir le monde de la même façon qu’avant ; c’est vrai qu’à l’issue de ce stage vous aurez acquis un immense savoir…

Je ne peux que vous encourager à venir participer au stage de Tellurisme Thérapeutique du Docteur René BOUCHET qui aura lieu en Isère, je le précise, les 19, 20 et 21 Avril 2012.

Comme chaque semaine, j’ai l’immense plaisir de partager avec vous de nouvelles réflexions.  L’article d’aujourd’hui portera sur le souffle.

Héphaïstos ou Vulcain est le Maître des arts du feu ; de manière allégorique, il est le forgeron, travaillant la forge qu’est votre estomac.  C’est également aidé des Cyclopes qu’aucun miracle ne résistera à Héphaïstos.

Le souffle que celui-ci procurera pour mettre en branle votre  forge permettra à tout votre être d’avoir une bonne combustion.  Votre usine interne fonctionnera alors à merveille.

Si le feu, – la combustion interne -, qui alimente votre corps se trouve bien dosé, alors votre forme n’en sera que meilleure.  C’est par un souffle régulier que vous pourrez alimenter, de la façon la plus efficace, votre forge.  Il est donc opportun de savoir respirer comme il se doit, à savoir avoir une  respiration abdominale et non pulmonaire.

Ceci permet aussi de donner du travail aux Cyclopes afin que nous puissions dominer les forces obscures, les forces instinctuelles et passionnelles qui sont innées en chacun de nous.

Pour pouvoir enfin vaincre ces forces dites ‘obscures’, il faudra encore faire appel au dieu solaire Apollon.

La lumière doit alors pénétrer dans votre forge par le souffle proprement dit : c’est le souffle d’ Amour d’Apollon qui correspond au Dian-tien.

L’énergie solaire pénétrant ainsi dans ce volcan permettra aux Cyclopes, – forces primaires et régressives  -, de trouver la Lumière qui, elle aussi, réchauffe mais ne brûle pas.

Gardons toutefois à l’esprit qu’il ne faut pas chasser les Cyclope mais simplement qu’il faut les associer à notre univers solaire.  Ce travail rigoureux nous mènera  sur le chemin de l’acquisition de leur seul et unique oeil.  Ce troisième oeil nous donnera alors une clairvoyance surhumaine .

Le souffle est donc d’une importance capitale pour que le feu solaire d’Apollon puisse éclairer et réchauffer tous nos organes.  Ainsi illuminer notre ciel éclairera et ouvrira la porte de l’Olympe…

Sortons de la forge d’Héphaïstos pour rencontrer la Lumière d’ Apollon…

Je vous souhaite une bonne journée, un bon week-end et une bonne semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>