L’initié

Bonsoir à toutes, Bonsoir à tous,

Je remercie toutes les personnes qui ont écrit un commentaire suite à mon dernier article : ‘les plantes et les fleurs dans votre assiette’.

Ce soir je désire vous emporter dans l’univers de ‘L’initié’ : on le dit imposteur… il est alchimiste, guérisseur, aventurier sans scrupules pour les uns, Grand Initié ou même immortel pour les autres… rarement homme intrigua autant ses contemporains que le comte de Saint-Germain.

C’est au cours d’une réunion mondaine, qu’en 1793 Hélie de MAISONVIEILLE entend parler de lui pour la première fois.  Et tandis qu’on n’en finit pas de s’interroger sur la véritable nature du comte, le jeune homme s’entend proposer aux convives : “Donnez-moi six mois et je vous dirai qui est le comte de Saint-Germain…”

Pari tenu, il commence alors son enquête en Allemagne, où le comte maintenant âgé de quatre-vingt-douze ans s’est retiré.

Savez-vous, chères lectrices, chers  lecteurs qui est ce comte ?  Je vous présente par conséquent Catherine HERMARY-VIEILLE, qui va nous faire découvrir cet Initié d’un autre temps, mais bien actuel.

Catherine HERMARY-VIEILLE est une romancière et biographe française née en 1943 à Paris.   Elle vit actuellement à Charlottesville en Virginie.  Elle partage sa vie entre l’écriture, sa ferme et fait de nombreux voyages en France.

Catherine HERMARY-VIEILLE a reçu de nombreux prix littéraires :

  • 1981  :  Prix Femina pour ‘Le Grand Vizir de la Nuit’
  • 1987  :  Grand Prix RTL pour ‘L’infidèle’
  • 1992  :  Prix des Maisons de la Presse pour ‘Un amour fou’

‘L’Initié’ vous plongera donc au cœur d’une quête particulière, celle de la vie parfois inconnue du Comte de Saint-Germain, pourtant bien connue des ésotéristes.  Remarquons toutefois que l’histoire n’a rien  de commun avec ce que nous pouvons nous faire de ce personnage haut en couleur…

Une fois plongé au cœur de ce récit, vous ne pourrez que le lire d’une traite : Histoire de France sur fond d’ésotérisme léger, mémoires d’un personnage en fin de vie…   Ce livre vous transportera  au plus profond de ce qui vous habite  dans la plus pure tradition d’ un roman initiatique.

Je vous souhaite dores et déjà une bonne lecture et peut-être une recherche plus approfondie.

Je vous souhaite de passer un bon week-end et une bonne semaine…

Les plantes et les fleurs dans votre assiette

Bonsoir à toutes, bonsoir à tous,

Je vous remercie de prendre du temps pendant vos vacances pour lire mes articles et, pour certain(e)s d’entre vous pour  y écrire un commentaire.  Je vous en suis bien reconnaissant.   Sur ces entrefaites, je vous propose, ce soir, de prendre du temps, pour nous mettre à table en compagnie de Monsieur Bachir HENNI de ‘la Toque Sauvage’. Prêt(e)s pour le voyage ?

J’ai le plaisir de vous présenter Bachir HENNI, chef de cuisine de formation, formateur agréé de cuisine aux plantes et fleurs, auteur de quatre ouvrages (dont certains malheureusement épuisés), sur la cuisine des fleurs, les boissons, la cosmétique et la médecine populaire ; il a choisi de transmettre aujourd’hui son savoir à travers le monde.

Il s’intéresse depuis près de 25 ans à la gastronomie des plantes sauvages cultivées bio (fleurs, tiges, racines et feuilles).  Son seul but est de retransmettre un savoir-faire populaire et la sauvegarde d’ un patrimoine aujourd’hui oublié. Pour celles et ceux dont les papilles s’éveillent, voici ses coordonnées ainsi que son site Internet.

ASSOCIATION LA TOQUE SAUVAGE

Quartier Cros- 07170 DARBES

Tél : 04 75 94 57 46

E-mail: bhenni@club-internet.fr

Site Internet: www.toquesauvage.com

Maintenant, je vous propose de vous mettre à table.  Pour ce faire, vous trouverez ci-dessous quelques recettes afin de vous faire une idée de ses prestations culinaires.  Pour celles et ceux d’entre vous qui auront pris le temps de faire ces recettes, les commentaires que vous voudrez bien nous faire partager seront bien entendu les bienvenus.

* Tomates farcies au fromage blanc ciboulette et fleur de capucine

  • 6 grosses tomates ou 12 petites
  • 500 g  de fromage blanc
  • 1 botte de ciboulette sauvage ou cultivée bio
  • 2 échalotes
  • 1  citron non traité
  • sel
  • 12 fleurs de capucines  fraîches

Vider les tomates et garder la pulpe. Mettre à mixer la ciboulette, les échalotes, les capucines et le jus de citron.

Mélanger cette purée au fromage blanc et à la pulpe de tomate, farcir les tomates, mettre le chapeau, saupoudrer du reste de ciboulette hachée et servir frais avec une vinaigrette.  On peut faire la même préparation avec des citrons, des champignons de Paris et faire un assortiment en entrée.

Voici une deuxième recette pour les plus ‘téméraires’ d’entre vous :

* Gâteau au citron et mélisse

  • 4 œufs
  • 300 g de sucre
  • 2 zestes de citron
  • 150 de crème
  • 250 g de farine
  • 4 g de levure
  • 100 g de beurre fondu

Mélanger les œufs entiers et le sucre jusqu’à l’obtention d’une préparation homogène.  Incorporer les zestes du citron, la crème, la farine, le beurre fondu, la levure puis la mélisse ciselée ou une autre plante aromatique de votre choix qui se marie bien avec le citron. Cuire votre gâteau à four moyen et une fois tiède, le badigeonner au pinceau d’un mélange jus de  citron et sucre glace.

Servir avec un coulis d’agrumes, fruits, fleurs ou sauce anglaise.

Je vous souhaite une bonne dégustation, une bonne soirée et un bon week-end…

Les plantes, des alliées de taille

Bonsoir à toutes et à tous,

Nous voilà déjà dans la deuxième semaine du mois de juillet, le temps nous aide à décompresser et à prendre soin de nous.  Pour celles et ceux d’entre vous qui ne partent pas en vacances, j’espère que vous pouvez tout de même vous ressourcer et vous occuper de vous.  Pour celles et ceux d’entre vous qui partent, je souhaite que vous puissiez  profiter du lieu de votre villégiature.  Je souhaite également que le temps ne passe pas trop vite, mais au contraire, qu’une douce effluve vous caresse le dos, votre colonne vertébrale…   Que ce temps de repos puisse faire que vos rêve deviennent réalité !

Ce soir, je vous introduit Patrice de BONNEVAL. Docteur en pharmacie, fondateur de l’École lyonnaise de plantes médicinales, Patrice de BONNEVAL est aussi président d’honneur de la Fédération française de diététique et secrétaire fondateur du Syndicat conseil-nature.  Passionné et convaincu des bienfaits des plantes, Patrice de BONNEVAL fait partager sa passion dans son livre ‘L’herboristerie, Manuel pratique de la santé par les plantes’ aux  Éditions DésIris.

L’École lyonnaise de plantes médicinales, fondée par P. de BONNNEVAL, propose un enseignement d’ herbaliste complet en trois ans et des formations complémentaires indépendantes.

Pour plus de renseignements, je vous propose de visiter son site Internet : www.ecoledeplantesmedicinales.com.

Voici également son numéro de téléphone : 04 78 30 84 35.

Mon article de ce soir portera par conséquent sur la préparation des plantes.

Précautions

Deux précautions sont indispensables :

- connaître les plantes que l’on emploie et savoir pourquoi on les utilise ;

- savoir qu’il existe des doses toxiques.

En effet, parmi les nombreux livres de vulgarisation, les doses conseillées sont souvent dangereuses. Le premier maître mot est donc prudence, surtout dans la préparation qui doit être rigoureuse, et prudence aussi dans la dose utilisée. L’aluminium est absolument proscrit pour une  utilisation prolongée. Il est donc conseillé de prendre de l’inox.

Les préparations

On distingue couramment trois sortes de préparations. Toutes ont un point commun : il faut mettre les plantes dans l’eau froide, et non les jeter violemment dans l’eau bouillante.

L’infusion

Mettre les plantes dans l’eau froide, porter à ébullition, stopper la chauffe puis laisser ‘infuser’ suivant les conseils que vous trouverez à chaque plante.

La décoction

La préparation est la même jusqu’à ébullition.  À ce moment, poursuivre cette ébullition  de 5 à 10 minutes suivant les plantes.

La macération

Même préparation à la différence qu’il suffit de laisser en contact plusieurs heures, voire plusieurs jours, les plantes et le liquide extracteur.  Elle se fait le plus souvent à froid.

Le liquide de macération peut être différent suivant le but recherché : huile, alcool,vin, eau, etc.

Je vous remercie d’avoir pris un peu de votre temps pour lire cet article.  Je vous souhaite un bon week-end et une bonne semaine…

Annick de SOUZENELLE : Les neuf hiérarchies angéliques

Bonsoir à toutes et Bonsoir à tous,

Nous voici, depuis peu, en vacances d’ été…  Certains et certaines d’entre vous vont prendre leurs quartiers d’été ; je souhaite que ce temps leur soit bien profitable.   Je n’oublie celles et ceux d’entre vous qui ne partent pas et je leur adresse tous mes souhaits afin que ces périodes estivales soient aussi faites de repos et de joie.

En préambule, permettez-moi de vous offrir ces quelques lignes de mon crû :

” Qui me fera voir le bonheur ?

Qui me fera sortir de mes chagrins ?

Quand donc enfin viendra cette heure

Où il me prendra par la main ? “

Rencontre céleste : extrait de ‘LUEUR’ (Fabrice MATSIMA)

Ce soir, je me permets de faire appel aux neuf chœurs angéliques, et ce, par l’intermédiaire d’ Annick de SOUZENELLEet et de son livre ‘Le symbolisme du corps humain’.

Dans son chemin de retour, passant par la ‘porte des Dieux’, l’Homme traverse ces palais à l’intérieur desquels il est revêtu de robes successives, symboles des divins manteaux de lumière, robes qui le font accéder progressivement à la splendeur des splendeurs : il a mis au monde l’enfant divin et passe de la dimension de mère à celle d’épouse.

  • La Vierge et mère devient épouse et reine.
  • La dernière robe est la robe de noces.
  • Robe royale, elle pare l’épouse qui est alors introduite dans la chambre du Roi, Kether.
  • Ces palais correspondent aux neuf hiérarchies angéliques.

C’est Denys l’Aréopagite qui nous a laissé le traité le plus complet concernant l’Angélologie. Quel que soit l’homme caché sous le nom de l’Aréopagite, que nous sommes convenus d’appeler le ‘Pseudo-Denys’, l’auteur des Hiérarchies Célestes semble être entré dans le mystère.  C’est là sa véritable authenticité.   Il nous révèle que ces armées célestes – Énergies divines créées – transmettent  la Lumière divine par degrés successifs ; chaque degré est structuré, ordonné, illuminé, unifié par une hiérarchie.

Ces neuf hiérarchies angéliques constituent trois triades.

Une première ‘triade’ entoure le Trône Céleste ; elle est composée des Séraphins, des Chérubins et des Trônes.  Elle participe de la transcendance divine.  Elle correspond au triangle supérieur de l’Arbre.

La deuxième triade comprend : les Vertus, les Dominations et les Puissances.  Elle reçoit la Lumière de la première triade et correspond au premier triangle inversé.  Elle ordonne les mondes et les revêt  de beauté.

La troisième triade comprend : les Principautés, les Archanges et les Anges.  Elle est l’agent de l’économie divine à l’égard de l’Homme qu’elle guide, commande, et dont elle forge le destin.  Elle œuvre selon la loi des nombres.  Elle correspond au deuxième triangle inversé.

Par les mondes angéliques, la Lumière divine sort de son secret, se distribue dans une grandiose harmonie de sons, de couleurs, d’odeurs et de tout ce que la Création peut goûter pour en vivre, puis rentre dans son secret, enrichie de cette Création bien que parfaitement riche déjà…

L’ Homme qui sait entrer dans l’exactitude de ces vibrations divines et se laisse porter dans ce mouvement de retour au sein du Secret, celui-là doit connaître le ‘retournement’ dans l’expérience du revêtement des neuf états de corporéité angélique.

Je vous laisse donc cette semaine avec cette méditation sur les anges.  Pour approfondir cet exposé, je vous propose de vous plonger dans le livre d’ Annick de  SOUZENELLE ‘Le symbolisme du corps humain’ (Éditions Albin Michel).

Je vous souhaite un bon  week-end et une bonne semaine.

Sur le Web : être bien référencé

Bonsoir à toutes et  à tous,

Pour commencer, voici quelques nouvelles du groupe ‘Talents croisés : ça bouge à Grenoble’. Nous nous sommes retrouvés mercredi 29 Juin, toujours chez notre hôtesse, dans le centre de Grenoble.  Cette fois-ci, il y avait encore beaucoup de personnes douées de nombreux dons.   Nous avons écouté avec émerveillement des chants soufis joués par des virtuoses hors-pairs, des chants qui nous mis pratiquement en transes, des mélodies propices à la méditation. Par la suite, une thérapeute en cristallothérapie  et en lithothérapie  nous a fait découvrir son art et sa façon de travailler.  Un jeune homme de 21 ans nous a fait part de son parcours de vie qui ne ressemble aucunement aux jeunes de son âge.  Le monde a encore de l’avenir…  Puis nous avons découvert NEPTUNE en astrologie, grâce à un astrologue chevronné qui a su allier symbolique et allégorie ; il a rendu son propos abordable par tous par le biais du début de son livre qui sortira en 2012. Que du talent…!   Notre prochaine soirée aura lieu à la rentrée…  Alors, ami(e)s de l’Isère ou d’ailleurs, venez nous rejoindre…

Sur le Web : être bien référencé

Vous avez investi pour créer un site Internet qui présente votre activité.  Il vous faut maintenant le faire connaître rapidement.  Des solutions alternatives au référencement naturel existent pour augmenter son trafic et sa visibilité sur la toile.

Faciliter le référencement naturel

Le référencement dit ‘naturel’ détermine le classement de votre site dans les moteurs de recherche (Google, Yahoo…). Obtenir un bon positionnement naturel est primordial car c’est par ce biais que les gens vous trouveront sur la toile.  Pour cela, il est impératif, dès la création de  votre site, de soigner l’écriture de votre URL, de vos pages, afin que les moteurs de recherche les référencent.  Il faut soigner également votre contenu éditorial, il faut qu’il soit riche, régulièrement mis à jour et que les expressions sur lesquelles vous souhaitez être positionné soient citées au moins une fois dans chacun de vos textes.

Une autre façon consiste à multiplier le nombre de liens qui ‘pointent’ vers votre site.  Il faut pour cela conclure des accords de réciprocité ou d’échange  de liens avec d’autres sites amis et surtout avec des sites ayant un important trafic.

Le référencement payant : Est-ce utile ?

Pour un bon référencement payant, il faut savoir que tous les moteurs de recherche le proposent. Cette solution vous permet d’être systématiquement présent en première page, dans la colonne des liens commerciaux. Le choix des mots-clés est ici fondamental.  Pour cela, il faut bien suivre le résultat de vos campagnes d’achats de mots-clés afin de mesurer si l’investissement en vaut la peine.

Communiquer sur votre site

Pour avoir du trafic sur votre site, il est primordial de savoir le générer soi-même. Une solution qui s’offre à vous est alors de créer une liste de diffusion pour informer vos contacts personnels et les internautes qui ont déjà visité votre site sur les nouveauté et les mises à jour. C’est en proposant de s’inscrire à une lettre d’information que votre liste d’information s’étoffera.  Seule contrainte : il vous faudra trouver des choses à dire à chaque nouvelle newsletter et vous astreindre à une certaine périodicité.

Démarquez-vous !

Sur Internet, tout idée qui sort de l’ordinaire peut avoir un fort impact d’audience et donc des retombées considérables en terme d’image : le buzz est essentiel. Ainsi, il peut ‘être payant‘ d’user de stratégies qui sortent de l’ordinaire et de la banalité pour faire connaître son site.  Faites imprimer des dépliants originaux et mettez-les à la disposition des clients des boutiques bio ; vous pourrez ainsi faire connaître votre site à moindre coût et auprès d’un public ciblé. Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, prenez les devants et explosez votre fréquentation Internet !

Je vous souhaite un bon week-end et de bonne vacances pour celles et ceux qui en prennent…