Un statut adapté aux thérapeutes débutants : Auto-entrepreneur

Bonsoir à toutes, Bonsoir à tous,

Beaucoup de personnes ne savent pas quel statut choisir lorsqu’elles débutent en tant que thérapeutes.  Le thème de ce soir portera donc sur ce sujet.

Lancé le 1 er janvier 2009,  le statut de l’auto-entrepreneur est une évolution positive du régime de la micro-entreprise.  Cette disposition est très favorable aux entrepreneurs qui démarrent une  activité sans visibilité sur le développement de leur chiffre d’affaires.

Ce statut apparaît idéal pour un thérapeute qui démarre une activité et n’envisage pas à court terme de réaliser plus de 32 000 €  HT de chiffre d’affaires annuel, la limite que les prestataires de services et professions libérales ne doivent pas franchir s’ils veulent bénéficier du régime de la micro-entreprise, dont celui de l’auto-entrepreneur.

Charges et impôts en fonction du chiffre d’affaires

Pour les thérapeutes qui s’installent, la nouveauté la plus convaincante du statut d’auto-entrepreneur est la mise en place d’un régime micro- social simplifié : l’entrepreneur ne paie de charges sociales, qui ouvrent droit à l’assurance-maladie et à la retraite, qu’à partir du moment où il génère du chiffre d’affaires.  Chaque mois ou chaque trimestre, selon son choix, le thérapeute paie ses cotisations sociales en fonction des recettes encaissées pendant la période retenue et selon un taux fixe de 18,3 %.   La demande au régime micro-social  simplifié doit être formulée au moment de la  déclaration d’activité ou dans les trois mois qui suivent.

Des formalitées simplifiées

Le statut d’ auto-entrepreneur est également un nouveau pas vers  l’allégement des formalités administratives auxquelles les entrepreneurs sont soumis.

  • Dispense d’ immatriculation au registre du commerce et des sociétés( RCS).
  • Si l’ entrepreneur s’installe comme  thérapeute, en profession libérale,  L’URSSAF est de rigueur.
  • Dernière innovation favorable : insaisissabilité de tous biens fonciers non affectés à son activité professionnelle.

Un statut qui s’adresse à tous ?

Le statut s’adresse  à tous, étudiants, salariés, retraités, professions libérales, chômeurs désirant créer ou exerçant déjà une activité complémentaire ou principale.

Pour celles et ceux d’entre vous qui le désirent, je vous recommande les site suivants :

www.lautoentrepreneur.fr

www.droit-autoentrepreneur.fr

www.auto-entrepreneur.fr

Une information vient de m’être transmise par Mme Edith BONHOMME-ROUARD, pour ‘les amis de Christia SYLF’ : je la remercie de sa confiance et vous fait part de son message pour nous tous :

” Bonjour,

‘Les amis de Christia SYLF’ seront réunis à Entrevaux ces trois prochains jours (17, 18, 19 juin) pour leur Assemblée générale annuelle.  Je sais que c’est un peu tard mais nous aurions plaisir à vous y rencontrer.  Affiche et programme sont sur le forum.

Amitiés sylfiennes.”

www.christia-sylf.org

Je vous souhaite une bonne soirée et un bon week-end.

3 réflexions au sujet de “Un statut adapté aux thérapeutes débutants : Auto-entrepreneur

  1. Bonsoir M.Matsima,
    Suite à votre article, connaissez vous des personnes nouvellement installées en tant que thérapeute magnétiseur? Si oui y a t il eu des inconvénients liés aux charges financières et fiscales de leur activité (du style, charges à payer alors qu’ils ne devaient pas, etc…)? Sinon cela est une très bonne idée, je vais creuser la chose..:)
    Merci de toujours nous faire profiter de vos articles même l’esprit est plutôt rivé sur la mer et la plage…Bientôt les vacances!
    Bien à vous.

  2. Bonjour, je suis guérisseuse “Don de naissance” et je ne sais comment m’inscrire parce que étant thérapeute de médecine naturelle inactive actuellement, il paraît que l’on ne peut pas s’inscrire en tant que thérapeute (Naturopathe) et Magnétseur/Guérisseur, Merci de me répondre car il est le temps pour moi d’aider les personnes qui souffrent avec le magnétisme car même une épaule déplacée, celle-ci se remet en bougeant d’elle même pandant que je magnétise ce qui est assez spectaculaire même pour moi!…….Maintenant je suis prête à exercer ce don mais j’aimerais aussi aider les personnes qui souffrent avec les plantes et la diététique.

  3. Bonjour,
    J’ai lancé une demande après du CFE de l’URSAFF pour me déclarer en tant que psychopraticienne. J’avais également une première activité d’enseignement culturel (libérale aussi) et je souhaiterais savoir comment faire si je veux être assurée en cas de problème, faute, etc ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>