Il y eut un homme : son nom était Monsieur Philippe

Bonsoir à toutes et à tous  !

Nous voici entrés dans le printemps, de beaux jours se préparent, alors je vous encourage à bien profiter du soleil…

Ce soir,  je vais vous parler d’un personnage énigmatique, et pour ce faire, je souhaite  que vous méditiez bien mes propos, afin de vous faire, par la suite, votre propre opinion…  Surtout, j’espère que vous vous délecterez du sujet que je vous propose et qui me tient à cœur.

‘Il vaudrait mieux prendre un poignard que de se servir de la langue pour faire du mal. Nous ne pouvons dire du  mal que si la personne est présente ; mais, comme nous ne sommes pas assez courageux, nous ne le ferons pas’. (Monsieur Philippe)

Je ne sais pas si vous savez que depuis quelques décennies, le souvenir d’un thaumaturge, voire un des plus étranges voyants de la fin du 19 ème  siècle, se fait de plus en plus présent aujourd’hui…

Des témoignages refont surface par rapport au passé ; il en arrive d’un peu partout ; tous sont unanimes, évoquant   ‘la présence’ physique du Maître à nos côtés : il ne subsisterait donc plus aucun doute sur sa ‘réincarnation’, – un  retour qu’il a déjà annoncé, par lui-même !

En effet, Monsieur Philippe, car c’est de lui qu’il s’agit, est de nouveau parmi nous, en ce monde, pour le plus grand bien de nous tous.  Toutefois, ami(e) lectrice/lecteur, si d’aventure, vous ne connaissiez pas ce personnage hors du commun, permettez-moi alors de vous le faire découvrir, de vous retracer les étapes de ma rencontre avec lui, il y a 21 ans, alors que j’habitais à Lyon.

En préambule, je me permets de faire référence aux paroles d’Alfred HAEL qui datent de 1959, lorsqu’il témoigne de Monsieur Philippe.  Ce témoignage, j’aurais aimé l’écrire, tellement il résume la personnalité de cet homme hors du commun.

‘Dès que j’ai connu Monsieur Philippe, il a pris pour toujours une très grande place dans ma vie, et j’ai souhaité en mon cœur de mettre en lumière ses paroles et ses actes, en écrivant tout ce que j’ai vu et entendu.  Durant des années, les nombreux amis du Maître que j’ai  fréquenté ont mis spontanément à ma disposition des documents authentiques le concernant, et tout ce qu’ils avaient noté sur sa vie et ses entretiens.  De cette collaboration est né le présent ouvrage’.

‘Vie et paroles du Maitre Philippe’ : Alfred HAEL (1959)

En ce qui me concerne, c’est par l’intermédiaire d’un ami de souche rhône-alpine, un policier municipal du nom d’ A.B.C., Andros Bernard CORON, que j’ai découvert, il y a 21 ans, ce thaumaturge lyonnais, Monsieur Philippe.

Aujourd’hui, j’axe ma lettre autour de cette  figure emblématique de la fin du 19 ème siècle parce qu’il a  laissé son empreinte, marqué  la vie de la région, imprégné de son ‘aura’ la célèbre Rue de la Tête-d’Or, les pentes de la Croix-Rousse.

Il est vrai que beaucoup de choses ont déjà été dites à son sujet… mais sa légende s’est également développée.   Pour ne pas m’appesantir sur les lieux communs que certain(e)s d’entre vous connaissent déjà, je peux vous dire que Monsieur Philippe est un personnage fort simple, de taille moyenne, au regard d’une douceur pénétrante.  Son attitude, sur les clichés d’époque, le montrent souvent pensif, grave ; toutefois, on peut remarquer aussi que lorsqu’il pose, droit, son teint et la couleur  de ses yeux s’éclaircissent, voire qu’il rayonne.

Je prends délibérément le parti de parler de lui au présent car Monsieur Philippe  est avec moi lorsque je soigne ; en cela, je n’ai aucune gloire à retirer car j’ai reçu cette qualité de guérison du ciel, afin d’en faire profiter toutes les personnes qui en ont besoin.  C’est  toujours pour moi une joie de me souvenir combien les moments que je passe avec Monsieur Philippe sont une source d’énergie et de régénérescence.

Comme le Docteur LALANDE, je pense que ‘Monsieur Philippe a des connaissances libres et profondes  au point qu’aucune de nos mesures actuelles ne peuvent s’adapter à lui…’

Il n’est aucunement dans mes intentions de vous relater les détails de sa vie que vous pouvez trouver sur le Net comme par exemple sur  www.maitrephilippe.asso.fr

Je préfère, quant à moi, vous livrer une approche personnelle et plus intimiste de ma rencontre avec ce grand homme.

Je suis persuadé que de nos jours, le monde à besoin de grandes âmes et que ce n’est pas un hasard si Monsieur Philippe de Lyon ‘revient’ encore pour nous guider, nous thérapeutes, magnétiseurs… et permettre de travailler avec ceux qui le ‘méritent’. De vous à moi, je ne suis pas peu fier de l’ avoir ‘rencontré’, lors de mon passage dans la capitale des Gaules, car, en toute humilité, je ne serai rien sans lui, lui qui m’a aidé à être ce que je suis aujourd’hui.

Monsieur Philippe est de ces figures  emblématiques qui s’offrent au monde une fois par siècle, dans le but de ‘racheter’ tous les maux des hommes.  Discret, Monsieur Philippe est l’humilité même, et c’est pour cela que, de son vivant, peu de gens pouvaient le rencontrer dans la rue ; il préférait recevoir en son cabinet, situé au 35 Rue de la Tête-d’Or, à Lyon.   Dans un passé plus lointain, pour situer un peu plus le personnage, Monsieur Philippe consulta aussi au 117 rue de Vendôme, puis au 5 Rue Masséna ; en 1872 il inaugura également au 4 Boulevard du Nord (actuellement, le 8 Boulevard des Belges) un cabinet, à Lyon toujours.  Il n’en était donc pas à son premier coup d’essai !

Je suis convaincu toutefois, que sur la terre comme au ciel, il y a des lois universelles auxquelles on ne peut échapper, Monsieur Philippe pas plus que quiconque…  C’est la raison pour laquelle il suivit un cursus de médecine à l’Hôtel-Dieu et obtint le grade d’officier de santé à l’école de Médecine et de Pharmacie de Lyon.

Pour être fidèle à la conduite de ce Maître, j’ai pris par conséquent le parti de me former afin que je sois toujours, le plus possible, à la pointe de la nouveauté.  Monsieur Philippe m’ouvre ainsi la voie.

Monsieur Philippe, lui, ne résista pas longtemps à ses études de médecine, car ce qui était plus fort en lui resurgit.  Se sentant appelé à guérir de manière plus ‘empirique’, il préféra le faire par lui-même, ne relevant plus du corps médical; c’est la raison pour laquelle il fut renvoyé.

On le taxa alors comme une personne pratiquant la médecine occulte, relevant de la ‘charlatanerie’.  Il n’eut d’autres recours que d’écrire  alors au ministre afin d’ avoir ses papiers et son exeat.

Le destin se montra clément avec lui en lui faisant rencontrer Mademoiselle Jeanne-Julie LANDAR.  C’est  grâce à ce mariage qu’il put être à l’abri du besoin, qu’il put établir  sa résidence d’été, dénommée ‘Le Clos LANDAR à l’ARBRESLE’.

C’est précisément en cet endroit que sont créés l’association ‘Maitre Philippe’  et son musée. C’est par le don de soi et de guérison que  Monsieur Philippe, put jusqu’à son dernier souffle, aider les personnes grâce à ses soins, sans leur demander une quelconque rémunération.

Je suis persuadé que Monsieur Philippe, d’une grande force, bien que humble, peut, à l’instar du Maître Jésus, nous remettre sur le chemin de Dieu ; c’est même en cela le véritable message que Monsieur Philippe nous transmet.   Il nous plonge directement avec notre ‘Présence’, il scrute notre âme en profondeur.   Maître Philippe est venu pour accomplir l’évangile de Jésus-Christ, et aujourd’hui il revient pour voir si l’évangile est toujours vivant…

Il est avéré que c’est par sa propre force que Monsieur Philippe, aidé d’une parole d’évangile guérissait.  Aujourd’hui, par ses mots, qu’il nous a laissés en héritage, chacun(e) peut s’il/elle a la foi, guérir ; toutefois, il faut se laisser toucher par la présence de Monsieur Philippe.

Une fois que chacun(e), vous aurez  compris cela, c’est sans bruit que vous accueillerez Monsieur Philippe  auprès de vous, si vous en ressentez  le besoin.  Il se postera alors à vos côtés  et vous sentirez son regard pénétrer votre âme avec une douceur que vous ne soupçonnez pas.  Le  Maître vous touchera en profondeur, et comme une brise légère, le voile qui recouvrait votre âme disparaitra et tout s’illuminera.   Je parle ainsi, car je le vis ainsi, à chacune de nos ‘rencontres’.

Je souligne les propos de Monsieur Philippe et qui me touchent au tréfonds de moi-même et que je vous partage : Ce que je fais, vous le ferez aussi, si vous aimez votre prochain comme vous mêmes’.

Je précise aussi que si vous apercevez  alors Monsieur Philippe, cela sera comme il nous l’a dit : ‘Pour pouvoir faire des séances, il faut vivre en même temps sur l’autre plan’ (12 Mai 1901). Pour conclure, je peux dire que le Maître peut accomplir de grandes choses par sa simple volonté, car il prend sur lui le ‘mal’  de l’humanité.

‘Du fond du cœur, je demande au ciel de vous envoyer autant d’adversité que vous pouvez en supporter, et à moi quarante mille fois plus qu’à vous. (Maître Philippe)

Pour moi, le débat est ouvert : ‘que faut-il penser de Monsieur Philippe, grand thaumaturge, qui est toujours parmi nous, … mais pour combien de temps ?’

Je ne peux, personnellement que vous inciter à avoir la foi, à ouvrir votre cœur ; de cette manière, vous pourrez, si vous êtes humble de cœur et d’esprit rencontrer le Maître Philippe de Lyon ; avec lui, sur ses pas, vous parcourrez  un cheminement de qualité et vous pourrez vous ouvrir à la joie du ciel…

Pour visionner la vidéo que je vous propose ci-dessous, afin que vous fassiez encore plus ample connaissance avec Maître Philippe de Lyon, je vous remercie de vous rendre directement sur le blog.    Je vous remercie de votre attention, et comme toujours, vos commentaires sont les bienvenus !   Bonne semaine !

www.magnetiseur-grenoble.com

Un oeil critique

Bonsoir à toutes et à tous

Je souhaite  vous faire part d’une rectification concernant le dernier article ‘Génie du Lieu’ à l’école de Stéphane CARDINAUX. Cet article est en fait la prolongation de l’article ‘Une semaine avec Stéphane Cardinaux’. Les deux articles parlent de mon stage en Bioénergie et ce que j’y ai découvert.  J’ai écrit ces articles afin que chacun et chacune puisse faire connaissance avec ce thérapeute avant-gardiste, œuvrant  dans le domaine des énergies.

Ne pensez pas, non plus, que je sois ‘rémunéré’ pour le mettre à l’honneur ; en vérité, et simplement je vous propose  les dernières nouvelles  dans  le domaine des énergies, et ce formateur est vraiment une personne de référence. Vous pourrez ainsi, en toute objectivité, vous poser toutes les questions  que vous désirez, en ayant un support complet.  N’hésitez pas, non plus, à le faire sur ce blog, afin qu’il garde son côté inter-actif…

Mon but est de toujours démystifier ces ‘sciences’, comme le Magnétisme… , voire de les dépoussiérer des concepts passés et basés sur un ésotérisme élitiste et lourd à porter…

Si je prends la liberté de m’exprimer à vous dans des termes semblables, c’est que lorsque vous allez lire ces articles, vous aurez peut-être envie, à votre tour, de suivre ces formations, que ce soit pour votre plaisir, ou pour élargir votre vision des soins…  N’oublions pas que le monde bouge, le monde des énergies aussi ; je ne peux donc que vous inviter à lire ces articles et à vous forger votre propre idée…   Peut-être, j’insiste (!)  penserez-vous alors à  entamer un cursus, une formation ?  N ‘ hésitez pas a écrire un commentaire, il sera le bienvenu.

La nouveauté de cette semaine, sur ce blog, est que je viens d’inclure ma page ‘Prestations et Tarifs’  : vous pourrez ainsi avoir un  aperçu complet de  ce  que je peux vous proposer dans le domaine des énergies.

Actualité de la semaine :

Je tiens également à souligner que Mercredi 23 Mars à 20 heure 35, le Magasine Hors-Série présente un reportage sur les ‘Médecines parallèles’  - Les nouveaux guérisseurs, au-delà du secret’ ; c’est un documentaire d’Agnès POIRIER et Olivier WLODARCZYK qui sera diffusé  sur France 3.

Que dire de ce genre de documentaires ? 

Le guérisseur nouveau est plus convaincant.  Toutefois, reste toujours la question : ‘Charlatan’ ou ‘Thérapeute de la dernière chance’ ?

Ceci est une question de fond plus que récurrente, qui  demande de rester vigilant et critique. En dépit de la méfiance du corps médical, les guérisseurs, rebouteux et magnétiseurs, connaissent un succès croissant auprès de leurs patients.  Certains thérapeutes  acceptent  même de témoigner de leur métier.

Peut-on  regarder ce genre de reportages sans éprouver le moindre sens  critique, alors que tout un chacun(e) se trouve sans cesse confronté(e) au monde scientifique, ainsi qu’à la médecine ‘toute-puissante’…  Où les ‘empiriques’ trouvent-ils leur place pour pratiquer leur art ?

Le débat est ouvert et pose la base même de son fondement pour le néophyte qui découvre ce monde parfois étrange et fascinant, loin de  celui de la médecine conventionnelle.

Pour appréhender ce type de reportages, je pense qu’il serait bon de poser vos yeux sur le monde  des sciences plutôt que sur celui  des praticiens de l’Invisible. En effet, je remarque que très souvent,  le discours tenu par les académiciens est souvent un discours dénué de sens critique et parfois même de raison ; toutefois, quand il est question de ‘raison’, dans leur bouche, celle-ci reste évasive, et ne laisse pour ainsi dire aucun ‘champ de possibles’.

Je conçois tout à fait que la Médecine ne trouve pas de réponses ni de passerelles aux questions relevant du Magnétisme ; cela ne devrait toutefois pas empêcher le corps médical d’envisager qu’il puisse y avoir une autre ‘éventualité’ à ce qui n relève pas du domaine scientifique.  Le passé nous a appris que  nombreuses ont été les personnes ‘empiriques’ ayant fait avancer la science ; pour ce faire, il suffit de se référer à Nicolas TESLA pour s’en convaincre… mais la bonne vieille académie des sciences en perdrait sûrement son latin !

Alors, à bas la parole  des guérisseurs, magnétiseurs et autres thérapeutes…   cela est du domaine de la charlatanerie, de la foi ou encore de la folie car le domaine de la psychiatrie n’en est encore qu’ à ses débuts !!! ….

Ne parlons pas non plus de la religion qui confond le diable, le mysticisme, les miracles  aux seules fin que rien n’ a été compris 2 000 ans après le Christ  !  Alors que faire à la vue de tout cela ?

Je vous le répète, soyez donc critique, curieux et avertis.  Dites-vous que les prétendants  aux trônes des académies des biens-pensants ne sont peut-être pas les fers de lance de demain… PASTEUR, lui-même aurait pu vous le dire.

Pour étayer mes dires,  je vous propose de vous inspirer d’une vidéo ‘Les guérisseurs, la foi, la science !’, un film documentaire de Jean-Yves BILIEN

Vous pouvez visiter le site de Jean-Yves BILIEN www.filmsciencesparalleles . com

Vous y trouverez de nombreux documentaires, témoignages, laissant une grande place à la parole  aux guérisseurs ; vous pourrez aussi changer votre regard face à cette façon de soigner.  Thierry JANSSEN, docteur, chirurgien et psychothérapeute, auteur de ‘La solution intérieure’ chez Fayard, vous plongera dans un univers liant sciences et empirisme  face  aux travaux de la science.

Je vous souhaite une bonne  soirée et une bonne semaine.

‘Génie du lieu’ : À l’école de Stéphane CARDINAUX

Bonsoir à toutes et à tous !

Me voici de retour de Suisse ou je suis allé me former.  C’est à la suite de cette semaine de travail intense que je me propose  de vous  faire un compte-rendu de ce qu’est la Bioénergie et également de vous faire part de mes découvertes.  J’ espère que cela vous  donnera envie d’aller à la rencontre de Stéphane CARDINAUX, le formateur.   Pour le moment, je vous invite tout simplement à vous laisser imprégner de mon expérience.  Je vous souhaite une bon ‘voyage’ dans le monde de la Bioénergie.

Sur le domaine de BOIS-GENOUD, près de CRISSIER, à deux pas de LAUSANNE,  se trouve l’école Rudolf  STEINER  ; il s’agit  plus  précisément d’un  restaurant, ‘Le Castel’, qui vous accueille pour les diverses formations. Dans cet endroit privilégié, à condition, bien sûr, d’avoir réservé votre semaine avec Génie du Lieu, www.geniedulieu.ch, vous serez en contact avec un monde bien différent de celui que vous avez l’habitude de côtoyer régulièrement.

En effet,  mis à part le calme qui caractérise la Suisse, vous découvrirez des personnes ayant un discours un peu ‘hors norme’. En lisant mes propos, vous pouvez penser que vous êtes naturellement aguerri à cela ?  Eh bien ! vous allez  peu à peu vous rendre compte que ceci n’est pas tout à fait juste.   Pour ma part, je le pensais aussi avant de me ‘frotter’ à ces personnes formatrices et aujourd’hui, après mon retour de stage, je ne me sens plus le même.  Je dirai même qu’un changement de conscience s’est subrepticement fait jour en moi…

Je vous demande si vous avez la moindre idée de ce que j’ai pu découvrir le lundi  lorsque je suis arrivé à BOIS-GENOUD  ?  Je l’ai découvert, en poussant l’une des portes au nom  évocateur d’arbres, lorsque je suis tombé nez-à-nez avec Stéphane CARDINAUX.  Je pourrais  même vous dire que cela m’a fait l’impression que nous retournions à l’école, mais, heureusement, il n’en était rien, malgré la disposition des tables.

Je me revois donc prendre place au premier rang et écouter avec attention ‘le Maître’.  Rien de bien étrange pour l’instant, seule sa faconde me laissait dans un curieux réalisme.  Je débutais de cette manière mon premier jour de formation en Bioénergie avec Stéphane CARDINAUX,  Maître en la matière.

Un silence  régnait dans la salle, seul, Stéphane tentait de définir la Bioénergie.  L’ accent vaudois donnait un charme à cette aventure encore inconnue.   Après quelques brèves considérations sur la vie, l’énergie, Stéphane nous expliqua la résonance et  la  mesure du champ vital qui n’est pas la ‘photo’ de l’aura, mais bien  autre chose.   Stéphane CARDINAUX développa, par ailleurs, – et entre quelques anecdotes de travail, de tests qu’il effectue régulièrement -, les différents  plans du monde Invisible.

Il nous parla du plan éthérique, du plan causal, du plan mental, du plan astral et bien entendu… du plan physique.  Certains(e)s de mes comparses, de même que certain(e)s d’ entre vous pourraient arguer connaître déjà ces notions.   Je pense toutefois qu’il faut partir du postulat qu’il faut déjà oublier notre savoir car rien ne sert de courir, il faut partir à point…  En effet, l’explication de Stéphane joue sur deux tableaux ou plans à la fois.

- Le premier plan est la définition des mots employés, ajustés à une pratique chevronnée et scientifique à la fois.

- Le deuxième plan est la pensée des ‘anciens’ expliquée par plusieurs heures de bilan Bioénergétique.

Lors du stage, c’est avec l’explication et la définition des axes que l’on a pu mesurer chacun notre champ vibratoire.  Par un constant rapport entre la Bioénergie et la Géobiologie, Stéphane nous amena à ressentir l’Invisible… rien que par les main, dans un premier temps .

Ce que chacun des vingt participants qui composaient notre groupe ont pu découvrir, a changé l’esprit de beaucoup.  Chacun(e) d’entre nous  était dans un nouveau monde, non pas celui des dollars, mais celui de l’ ÉNERGIE de la conscience, qui est bien plus vaste et plus sûr que celui du papier monnaie.  Nous allions, d’ailleurs, en avoir la preuve rapidement.

En nous parlant des tubes extrasensoriels, Stéphane CARDINAUX démystifia énormément  de choses ‘ésotérico-occultes’. Pour les personnes  qui ont lu son livre ‘La Bioénergie’ aux Éditions Trajectoire, savent de quoi je parle.

La Vie est simple, l’Invisible est aussi simple, car la physique est la même sur Terre que dans l’Invisible.

Nous avons expérimenté cette approche concrète pendant toute une après-midi. Tous et toutes, nous avons connecté en premier lieu, les tubes extrasensoriels des oreilles.  Que de sensations… ! À vous, chers lecteurs, chères lectrices, de vous piquer au jeu.  Ensuite, chacun(e)s, nous nous sommes connectés aux tubes extrasensoriels des mains, qu’il ne faut pas confondre avec le chakra des mains.  Pour continuer l’expérimentation, nous avons fait de nombreux exercices.  Nous n’en avons pas oublié de ‘restaurer’ nos corps.

C’est au restaurant ‘Le Castel’, là ou nous travaillons, que nous nous retrouvions pour déjeuner tous les jours.  Dans un cadre agréable, un personnel tout aussi agréable pour nous servir, nous avons pu ainsi nous sustenter  avec des mets dignes de grands restaurants.

Nous avons aussi eu la joie de travailler avec Catherine GUIGNARD, médium guérisseuse spirituelle, que vous pouvez découvrir sur le site www.institut-serenite.ch Catherine assista  toute la semaine Stéphane et de leur clairevoyance commune, ils ont pu nous corriger dans les divers exercices.  La pratique que nous avons faite à l’extérieur a été d’un grand profit, parce que nous avons pu affiner nos perceptions.

‘Ce que nous avons découvert a pu être un retour à l’enfance, mais puisque nous l’avons expérimenté, je pense que cela existe bien.  Encore beaucoup de choses ont été levées’.

Le vendredi, Régina MARTINO de Rayon Magenta, www.rayonmagenta.fr et www.shungite.fr,  nous enseigna des notions sur la lithothérapie  bioénergétique, une autre façon d’aborder les pierres.

Pour les adeptes et féru(e)s de pierres, accrochez-vous, car, rien de ce que vous savez en ce domaine ne résidera plus en vous après avoir entendu Régina.

Alors, après ce préambule, vous sentez-vous prêt(e)s à suivre cette formation ?

Personnellement, je me suis déjà inscrit pour la suite de cette formation passionnante au mois de novembre prochain…

Je vous souhaite une belle soirée et un bon week-end.