Phénomène paranormal ?

Bonsoir à toutes et à tous !

Ce soir, je remercie et souhaite mettre à l’honneur toutes les personnes qui  commentent  et font vivre d’une façon ou d’une autre ce blog  ;  grâce à vous, je trouve l’inspiration pour écrire de nouveaux articles, vos remarques me permettent de vous proposer des Thérapeutes dans les disciplines que vous appréciez.

Merci donc à Édouard, Eric, Danny, Sophie, Mathyss,  Patrick, Orlane, Julien, Stéphanie, Martine, Maryse, Josiane, Régine, Yvan, Isabelle, Marlène, Clode,  Clovis,  Cécile, Serge, Nathalie et toutes les personnes que je croise au fil des semaines, tant vous êtes nombreuses et nombreux à répondre aux articles de ce blog, que ce soit en direct ou en message privé.  Merci aussi à ma mère Irène et à ma femme Annie pour leur confiance en mon travail…

Merci à vous toutes et à vous tous pour votre amitié.  Maintenant, je souhaite vous donner quelques nouvelles de mon livres ‘Lueur’ :  De nouvelles personnes ont acquis mon ouvrage ; ces personnes habitent  la Bretagne, la Corse, Paris… Par ailleurs, je  conserve toujours la fidélité d’un libraire suisse  ‘Les Rayon du Soleil’ qui ma commandé encore  30 exemplaires  de mon ouvrage afin de le diffuser en pays helvète.

Je vous remercie toutes et tous de votre soutien tant sur le blog  qu’auprès de vos amis et connaissances… MERCI !

Je vous informe, par ailleurs, qu’en  ce début d’année, une personne a commencé avec moi une formation individuelle en magnétisme.    Je rappelle que si cela vous intéresse,  vous pouvez me contacter par téléphone ou par e-mail en me laissant vos coordonnées téléphoniques, afin de prendre un premier rendez-vous pour faire le point au sujet de votre  cheminement.   Cette formation peut débuter tout au long de l’année selon vos disponibilités, et selon votre propre rythme.   N’hésitez pas à vous renseigner !

… Il se fait tard, et pourtant, c’est là que  se  trouvent les meilleurs moments, quand nous sommes entre chien et loup.

Quand je ne sais plus où je me trouve, que mes yeux se ferment littéralement, que je suis seul, c’est justement à ce moment précis que les ouvriers se préparent  pour l’usine.  Moi, j’écris mes vers les plus sublimes lorsque j’entends au loin les pas des  hommes qui s’avancent dans la nuit…

Je m’imagine ainsi au chaud, eux dehors en partance pour leur lieu de travail.  Ils sont comme cela, les êtres  de la nuit : j’attends donc que la ville s’éveille pour moi me coucher quelques heures.

C’est ma vie, celle ‘d’un marginal’, un écrivain invisible… seul, enfermé dans ma tour d’ivoire :  qui suis-je pour vivre dans la marge d’une vie repliée sur moi-même ?  Je n’ai pour toile de fond qu’une fausse considération de mon humble environnement.

Tout est si bien que je suis face à cela : ma terre natale est un gros sein, et le lait pour les hommes a la  texture onctueuse du vent.   Ma terre  natale ignore les races, mélange dans l’écume tous les hommes qui ont une chanson sur les lèvres.  Non, en vérité, je n’étais pas d’ici.  J’étais de nulle part, étranger à moi-même.

Mon visage était en arrière, dans le courant, la dérive des étoiles ; c’est là que Muriel, Nathalie et toutes les autres passent et que je ne vois pas.  Parfois, les rêves sont plus persistants que la réalité d’une vie bien rangée.

J’égraine alors mes souvenirs où le vide se fait aussi limpide que l’eau d’une mare.  C’est triste tout cela…

Replié sur moi, je m’auto-analyse comme un professionnel de santé pourrait le faire. Remontant à mon ancêtre, là, une avalanche d’images s’entassent aux pieds de ma mémoire oubliée. Je ne sais plus qui je suis…  Cela me rappelle  lorsque l’image de la télévision se brouillait  alors que nous étions enfants.  Aujourd’ hui,  je suis devenu adulte ; toutefois, ça n’a pas changé en dépit du fait que la télévision  a bien évolué.   Quelle triste comparaison que la mémoire et la télé !  Nous pouvons tous éteindre la télévision à notre guise, mais les souvenirs, eux, nous reviennent toujours.

Ce sont cela, mes méditations matinales.  Et vous qui me  lisez, avez-vous déjà ressenti aussi les même méditations ?

Mon regard se pose alors sur cette armoire, là-bas, dans le fond de la pièce… oui, c’est là que je passe mes jours avec mes souvenirs…

Dans mes souvenirs, je revois alors une femme corpulente, qui déjà m’avait interpellé  lorsque j’allais à la salle à manger.   Vêtue  d’une robe à fleurs, elle ressemblait à une marguerite ; son visage n’était pas tourné vers le soleil, mais au contraire  était livide, triste, irradiant une faible lumière.  Je ne sais pas qui était cette personne mais je restais là bouche-bée.  En voyant cette femme,  j’eus ‘impression fugace de la connaître.  Elle faisait bien partie de mon univrers, sa silhouette et sa démarche ne me laissaient, en effet, pas indifférent .

Tout ceci n’était pas dénué de sens mais me donnait à moi, quelques indices de mon état de santé mentale.  Étais-je en train de perdre la raison ? Ces pensées tournaient dans ma tête à une vitesse tellement ‘aliénante’ qu’à la fin je dus me tenir au mur, où la scène venait de se  dérouler.   Je trouvais donc vite de quoi m’asseoir afin que je ne tombe pas par-terre de tout mon poids .

Ceci n’était pas la première fois qu’une telle chose se produisait.  A mon sens, j’avais été l’objet d’un phénomène étrange ; pendant ces quelques secondes, mon environnement avait changé dans la perception de ce lieu où je me trouvais.

Je ne me sentais en rien différent des autres et pourtant je l’étais, singulier au possible, c’était ma spécificité.  J’étais un autre, tout en étant moi-même ; j’étais deux en un, sans dissociation de personnalité, bien que j’eus parfois tendance à avoir les qualités d’un autre.  Il y avait pour moi d’étranges sensations d’instabilité naturelle, une impression même d’être quelqu’un de binaire, voire un inadapté social  ; du moins, tel était le portrait que je dressais de moi…

Le monde où je me trouvais était pour moi inaccessible par certains côté.  Ceci était ma propre perception à concevoir la vie, ma vie,  peut-être n’était-ce qu’une illusion psychique passagère ? Non, ça ne pouvait pas l’être car je pouvais toucher, parler, voir et entendre tout ce qui était autour de moi et de plus je connaissais ces scènes de vie…

Étrange expérience, ne trouvez-vous pas  ?

Avez-vous eu ce genre de phénomènes  ?…

Je vous prie donc de bien vouloir laisser votre témoignage, si cela vous intercepte,  afin que je puisse trouve la réponse à cet étrange  sujet…

Je vous souhaite une belle soirée et de bonnes méditations…

2 réflexions au sujet de “Phénomène paranormal ?

  1. Cher Fabrice,
    je trouve souvent comme un effet miroir à tes billets. Celui-ci ne fait pas exception. Normal, pas Normal….Étrange ou non….illusion ou réalité, je n’ai pas la réponse mais tu décris bien certains phénomènes pour lesquels tout comme toi, je n’ai pas de réponse. Ce sentiment d’être une autre personne…l’espace d’un instant … comme dans une autre dimension, parfois l’impression d’être ailleurs…. différent… tout en étant en tous points semblable aux autres physiquement. Je ne sais pas pour toi, mais j’ai souvent l’impression d’être inadapté, de vivre de façon décalée … tout comme régi par d’autres énergies.
    je te remercie pour tes billets qui me rassurent parfois sur ce que je suis.
    Eric le Scribe

  2. Très Cher Fabrice,
    C’est un immense plaisir pour moi de bavarder au téléphone avec toi, car pour écrire, je ne suis pas bien à l’aise, par contre je peux te dire avec beaucoup de sincérité que je vais continuer de le lire, car il m’apporte , comment te dire beaucoup de bonheur, de joie et une certaine plénitude dans mon coeur. Je resens aussi très souvent les ondes de l’Univers. Comme je te l’ai raconter, mon Don de Magnétiseur, je l’ai reçu en 1949 par maman, juste à la sortie de ma grande communion, elle m’a remis une prière qu’elle détenait de sa mère, je la récite sans cesse lorsque je magnétise, car je suis guider par la Très Sainte Vierge Marie, que je prie toute la journée. Tu vois, Cher Fabrice, quelque part, ce la vient aussi de l’Univers et Marie n’est elle pas la maman de JESUS, qui fait parti des 7 Maîtres de L”Univers. Alors encore une fois merci pour LUEUR c’est parfaitement remarquable et je sais d’avance que je vais souvent relire ces pensées qui me ressourcent et me donnent de l’ENERGIE. Je t’embrasse affectueusement. Edouard PESKOWSKI-SLAMA Magnétiseur Energeticien à AJACCIO. edouardpeskowski@hotmail.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>