Mon billet d’humeur

Bonsoir à toutes et à tous,

Ce soir je ne vous présenterai pas le tableau d’honneur.

Je voudrai plutôt vous faire part de certaines petites choses qui me chagrine depuis un moment.

Chacun et chacune  qui est abonné(e) à cette newesletter est sur un chemin de spiritualité, c’est ce que je pense.   Je suis donc heureux de partager ce qui m’anime véritablement, mais depuis un certain temps, je découvre des pratiques qui me semble aller à l’encontre  de la spiritualité que nous mettons en lumière ici même.

Chaque semaine, c’est avec une joie que je vous donne en partage les articles que j’ai préparés avec l’aide des  Guides et des Maîtres.   Pour moi, cela est un véritable travail de transmission et d’éveil .

Je me suis aperçu, il y a peu de temps, que j’étais l’objet ‘de mauvaise farces’.

Certains d’entre vous prennent un ‘malin’ plaisir à me faire parvenir des mails pour me demander des renseignements ou encore me commander un ouvrage.   Ces mêmes  personnes,  alors que je prends le temps de leur répondre,  ne  donnent plus suite à leur requête, et ce, sans prévenir.  Sachez  que ceci est mon gagne-pain (il y a encore des personnes qui pensent que mon travail est gratuit car il est d’ordre spirituel).  En effet, quand les ministres du culte (les pasteurs, les prêtres etc…) se font rétribuer pour leur services… Tout le monde consent.

Dans mon cas, beaucoup me sollicitent pour diverses questions, le travail ou autres demandes.   Certains pensent même que je pourrais leur rendre ce service  gratuitement…

Au même titre que vous qui me lisez, vous n’ignorez pas que les temps sont parfois difficiles.   Je dois faire face à mes factures  ; cela est une recherche de chaque jour pour trouver mes solutions… qui n’aboutissent pas !   C’est la raison pour laquelle je demande à chacun(e) d’entre vous  un grand respect pour l’aide que je veux vous apporter.

Je vous demande donc de ne plus me faire des “blagues” de mauvais goût  (les personnes qui le font se reconnaîtront)…

Je pense que ces hommes ou femmes ont une démarche spirituelle, mais que leurs agissement sont toutefois à l’opposé  de ce que je désire véhiculer ici.

Je laisse chacun(e) face à sa conscience, je précise quand-même que je n’en veux à personne.  Simplement, il est de mon devoir  de réveiller les esprits.

Malgré les difficultés que je rencontre, je continuerai avec foi de vous faire partager les fruits de mon travail.

Les temps sont durs, et je n’en peux plus de me trouver encore face à ces mails qui n’aboutissent pas…

Je pense que vous êtes toutes et tous des personnes responsables ; je suis persuadé que les personnes que leur conscience ‘accuse’, sauront trouver un moyen de réparation.  De tout coeur, je les en remercie.

Je sais  par expérience  que vous vous dites pourquoi tout ceci sur cette newsletter.

J’ai longuement réfléchi et c’est avec l’aide de mes guides que je vous écris se soir ce qui me touche.

J’ espère donc que la compassion sera vous toucher et que la Lumière vous aidera afin de trouver un moyen que ces incident ne se reproduisent plus.

C’est un véritable sacerdoce pour moi que le travail d’aide que je fais pour vous.  Toutefois, si ces mails devaient perdurer  je me verrais contraint de trouver une solution qui irait, je pense, à l’encontre  de ce que je veux pour vous toutes/tous.

Je suis bien loin de ce que je peux donner et si je ne me sens pas soutenu, il m’est impossible de continuer de vous servir…

Je m’en remets à vos prières et méditations, je sais qu’un nouveau jour se lève, vous en êtes la preuve et je vous en remercie.

J’attends vos commentaires afin que je puisse toujours vous servir au mieux !

Je vous souhaite une bonne soirée et une bonne semaine…

3 réflexions au sujet de “Mon billet d’humeur

  1. Je ne vous connai pas deouis longtemps je suis donc surprise de recevoir ceci, je comprends ce dont vous parlez pour avoir moi même de grosses difficultés. Je ne me permettrai pas ce style . Vous faites un travail fabuleux .

  2. bonsoir Fabrice,
    malheureusement ce type de comportement est devenu légion c’est bien pour cela que j’ai dissocié mes activités. une très basique pour l’alimentaire et l’autre basée sur ma spécificité qui est à mon bon vouloir mais sans attente particulière.
    je précise souvent que rien ne peut être réellement gratuit afin de donner une valeur au travail effectué mais je ne demande rien et n’attends rien….nous sommes dans le domaine de l’humain avec ses qualités et ses nombreux défauts. je comprends et j’approuve votre mot d’humeur et c’était bien de l’écrire. pour cela je vous remercie et vous apporte mon modeste soutien moral. je ne peux que vous encourager à poursuivre votre démarche pour le bien du plus grand nombre. un grand merci pour votre travail. Eric dit le Scribe

  3. Bonjour Fabrice,

    Mon constat est le même qu’Eric et vous-même.
    Il m’a fallu aussi dissocier mes activités tout en restant dans le spirituel, le bien-être et l’aide à autrui!
    Votre billet d’humeur est tellement vrai!
    Je vous apporte également mon modeste soutien moral et pleins de pensées positives!
    Régine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>