La Rose

Parmi les nombreuses variétés de roses qui existent, je voudrais citer la rose gallique qui est originaire d’Europe (Centre et Sud) et a généré d’innombrables  hybrides.

Sa forme primitive, la rosa gallica  pumila ( son nom latin) a légué à sa descendance son parfum merveilleux.

Toutefois, je préfère m’arrêter sur la rose pourpre ou ‘rose de Provins’.

La rose Pourpre : c’est  la fleur mariale par excellence.

La rose Pourpre est le symbole de l’Amour et de la compassion. Elle représente aussi le sang perdu des martyrs pour nos souffrances.

Par ailleurs, la rose Pourpre est entourée d’une autre légende : Fleur orientale, elle aurait été rapportée de  Terre Sainte à Provins après la septième croisade par le comte de Champagne  et de Navarre, un célèbre trouvère.

La plus connue des roses de couleur pourpre est la rose officinalis ou rose de Provins (appelée rose des apothicaires). C’est à partir de cette rose qu’au Moyen-Age on fabriquait l’essence de rose.

Voici une mutation de la rose de Provins qui a pemis plus tard la création de nombreuses roses panachées : la rose Gallica Versicolor. La rose des apothicaires est à l’origine de nombreuses  préparations médicinales et  cosmétologiques.

Voici une recette à faire chez vous :

Il s’agit d’une préparation pour assainir la peau, lutter contre les maux de gorge. Cette huile de rose rouge peut également être un fortifiant, un raffermissement et un adoucissant.

  • piler au mortier 50 g de roses rouges fraîches et les mettre dans un pot en verre brun ;
  • y incorporer 100 ml d’huile d’ argan bio-cosmétique ;
  • y ajouter de l’anti-oxydant acheté en pharmacie ou en droguerie ;
  • boucher et exposer au soleil pendant une durée de 8  jours ;
  • faire légèrement bouillir au bain-marie ;
  • exprimer ( presser) fortement ;
  • ajouter à l’huile obtenue 50 g de roses fraîches et pilées au mortier ;
  • recommencer l’opération encore une fois en faisant bouillir plus longuement ;
  • vérifier que les sucs des roses se soient bien consumés ;
  • filtrer ;
  • décanter.

On obtient alors une macération huileuse très odorante de rose melée d’un soupçon de  “vert” ou d’herbacée très proche de l’odeur de roses sur tiges.

Savez-vous que l’huile essentielle de rose (rosa damascena) a des propriétés

  • astringente ;
  • tonique ;
  • cutanée ;
  • régénérante et anti-rides ;
  • antiseptique ;
  • anti-hémorragique ;
  • tonique ;
  • nerveuse ;
  • sédative ;
  • anti- dépressive ;
  • aphrodisiaque…

L’huile essentielle de rose est alors indiquée pour :

  • les rides ;
  • les peau atones ;
  • les couperoses ;
  • les ptoses cutanées ;
  • l’asthénie sexuelle ;
  • le stress ;
  • l’insomnie ;
  • les tension nerveuses.

Posologie

en usage interne

En massage sur la partie à traiter : 1à 2 gouttes dans de l’huile végétale.

L’ huile essentielle  de qualité notamment pour la rosa damascena est chère (1 ml pour 20 Euros) donc elle est à utiliser avec parcimonie.

Vous la trouverez chez tous les bons herboristes de votre ville ou dans les pharmacies-herboristeries.

Pour la ville de Grenoble, je vous conseille

L’herboristerie CORJON

2 Rue Jean-Jacques Rousseau

380000 Grenoble

Té l : 04 76 44 26 06

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>